Connect with us

Actualités

Fury-Whyte : le stade de Wembley accueillera le combat du 23 avril si l’accord est conclu

fury whyte date et lieu

Tyson Fury et Dillian Whyte devien­dront les pro­chains poids lourds bri­tan­niques à faire la une d’un spec­tacle de boxe sur le ter­rain sacré du stade de Wembley.

Selon le site BoxingScene.com, le com­bat de Tyson Fury contre Dillian Whyte aura lieu dans ce célèbre lieu de Londres si les deux par­ties par­viennent à un accord avant la date limite fixée la semaine der­nière par la WBC au 21 février.

Les co-pro­mo­teurs Frank War­ren et Bob Arum ont éga­le­ment consi­dé­ré le stade de la Prin­ci­pau­té de Car­diff, au Pays de Galles, comme le site de Fury-Whyte.

Ils ont fina­le­ment choi­si le stade de Wem­bley, où une foule énorme réunis­sant plus de 90 000 per­sonnes ont assis­té aux com­bats pour le titre des poids lourds d’Antho­ny Joshua contre Wla­di­mir Klit­sch­ko en avril 2017 et Alexan­der Povet­kin en sep­tembre 2018. Joshua a éga­le­ment rem­pli le stade de la Prin­ci­pau­té pour des défenses de titre consé­cu­tives contre Car­los Takam et Joseph. Par­ker en octobre 2017 et mars 2018.

Wembley, un lieu historique pour la boxe.

L’an­cien cham­pion WBC Frank Bru­no a pré­cé­dem­ment défié Tim Withers­poon et Oli­ver McCall pour les titres WBA et WBC des poids lourds, res­pec­ti­ve­ment, au stade de Wem­bley en juillet 1986 et sep­tembre 1995. Vingt-trois ans avant le pre­mier com­bat de Bru­no là-bas, Muham­mad Ali, alors connu sous le nom de Cas­sius Clay , a boxé Hen­ry Cooper de Londres au stade de Wem­bley en juin 1963.

Ce com­bat au stade de Wem­bley mar­que­ra un moment déci­sif pour Fury, dont les cinq der­niers com­bats ont eu lieu aux États-Unis.

La der­nière fois que Fury s’est bat­tu au Royaume-Uni, il a vain­cu l’I­ta­lien Fran­ces­co Pia­ne­ta par déci­sion una­nime dans un 10 rounds sur l’un­der­card Carl Framp­ton-Luke Jack­son en août 2018 au Wind­sor Park de Bel­fast, en Irlande du Nord, la ville natale de Framp­ton. L’ap­pa­ri­tion la plus récente du cham­pion WBC invain­cu en Angle­terre a eu lieu en juin 2018, lors­qu’il a fait son retour après une mise à pied de 2 ans et demi en arrê­tant le Macé­do­nien sur­clas­sé Sefer Sefe­ri après quatre rounds sur l’un­der­card Ter­ry Fla­na­gan-Mau­rice Hoo­ker à Man­ches­ter Are­na à Man­ches­ter, Angle­terre, la ville que Fury consi­dère comme sa ville natale.

Si Fury com­bat Whyte, ils par­ta­ge­ront une offre de bourse his­to­rique de 41 025 000 $, que War­ren a sou­mise le 28 janvier.

Whyte veut plus que la répar­ti­tion 80–20 approu­vée par la WBC le mois der­nier, mais il gagne­rait tou­jours au moins 7 384 500 $ pour avoir com­bat­tu Fury, ce qui serait de loin la plus grosse bourse de sa car­rière pro­fes­sion­nelle après 11 ans d’ac­ti­vi­té. Avec les 10% de l’offre de War­ren mis de côté par le WBC comme bonus de vic­toire, Fury devrait gagner 29 538 000 $ sur la base des 80% aux­quels il a droit en tant que cham­pion en titre.

Un mon­tant sup­plé­men­taire de 4 102 500 $ res­te­rait blo­qué (les 10% cités plus haut) pour celui qui rem­por­te­rait le com­bat pré­vu en 12 rounds.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.