Connect with us

Actualités

Yordenis Ugas choque Manny Pacquiao et s’impose sur décision unanime

Le vété­ran cubain Yor­de­nis Ugas s’est impo­sé sur Man­ny Pac­quiao par déci­sion una­nime dans leur com­bat pour le titre des poids

Yordenis Ugas choque Manny Pacquiao et s'impose sur décision unanime

Le vété­ran cubain Yor­de­nis Ugas s’est impo­sé sur Man­ny Pac­quiao par déci­sion una­nime dans leur com­bat pour le titre des poids mi-moyens pré­vu en 12 rounds et s’est légi­ti­mé comme le véri­table cham­pion des 147 livres de la WBA. Ugas, qui rem­pla­çait Errol Spence Jr. bles­sé, a fait preuve de dis­ci­pline tout en décro­chant régu­liè­re­ment des coups contre un gau­cher rapide mais plus court qui avait du mal à frap­per des coups nets lors de son pre­mier com­bat en plus de deux ans.

Les trois juges, Dave Moret­ti (116−112), Patri­cia Morse Jar­man (115−113) et Steve Weis­feld (116−112), ont don­né une déci­sion favo­rable à Ugas.

Com­pu­Box a attri­bué à Ugas 21 coups de poing de plus que Pac­quiao (151 sur 405 contre 130 sur 815). Selon le décompte non offi­ciel de Com­pu­Box, Ugas s’est connec­té avec plus de coups puis­sants et à un taux incroya­ble­ment pré­cis (101 sur 171 à 88 sur 340), ain­si qu’a­vec plus de jabs (50 sur 234 à 42 sur 275 ).

Video HL :

“Je suis très exci­té”, a décla­ré Ugas à Jor­dan Plant de FOX Sports après avoir rem­por­té la plus grande vic­toire de ses 11 ans de car­rière. “Tout d’a­bord, je tiens à remer­cier Man­ny Pac­quiao de m’a­voir offert ce moment sur ce ring aujourd’­hui. Je vous ai dit que je suis le cham­pion de la WBA et je l’ai mon­tré ce soir.

Ugas, 35 ans (27−4, 12 KO), qui a fait défec­tion de Cuba après avoir rem­por­té une médaille de bronze aux Jeux olym­piques d’é­té de 2008, a prou­vé sa supé­rio­ri­té sur Pac­quiao et a conser­vé le titre de “super” qui a été dépouillé de la légende phi­lip­pine. fin jan­vier. Le résident de Mia­mi a rem­por­té 12 de ses 13 der­niers com­bats depuis qu’il a subi des défaites consé­cu­tives aux points en 2014.

Sa seule défaite au cours de cette séquence était une déci­sion par­ta­gée très contro­ver­sée contre l’an­cien cham­pion WBC Shawn Por­ter en mars 2019. Ugas accuse éga­le­ment un 4–0 contre les gau­chers depuis qu’il est pas­sé à la divi­sion des poids wel­ters en 2016.

“C’est un grand com­pé­ti­teur, mais je suis venu ici pour mon­trer que je suis le cham­pion de la WBA”, a décla­ré Ugas. “Et beau­coup de res­pect pour Man­ny, mais j’ai gagné le com­bat. … Nous n’a­vons eu que deux semaines d’en­traî­ne­ment [pour Pac­quiao], mais j’ai écou­té mon coin et tout s’est bien passé.”

Ugas, qui a rem­pla­cé Spence bles­sé avec un pré­avis de 11 jours, a décla­ré que Spence, le cham­pion IBF/WBC invain­cu, est l’ad­ver­saire qu’il veut com­battre ensuite. Son cou­ron­ne­ment a concré­ti­sé plus de dix jours intenses pour Ugas, qui était cen­sé défendre son titre contre l’Ar­gen­tin Fabian Mai­da­na (18−1, 13 KOs) sur l’un­der­card Pacquiao-Spence.

Pac­quiao, 42 ans (62−8−2, 39 KO), qui est par­ti favo­ri 4–1 au book­ma­ker de MGM Grand, ne s’en­ga­ge­rait pas à savoir si cette défaite mar­que­rait la fin de sa célèbre car­rière. Le séna­teur pour­rait se pré­sen­ter à la pré­si­dence des Phi­lip­pines, ce qui pour­rait lui inter­dire de se battre à nouveau.

“Je ne sais pas”, a décla­ré Pac­quiao à Hei­di Androl de FOX Sports lors­qu’on lui a deman­dé s’il boxe­rait à nou­veau. “Je ne sais pas. Laisse-moi d’a­bord me repo­ser et me détendre, et déci­der si je vais conti­nuer à me battre. … Je ferai une annonce finale le mois pro­chain [sur la can­di­da­ture à la pré­si­dence]. Je sais que c’est un gros pro­blème, des tra­vaux plus dif­fi­ciles que la boxe. Mais je veux aider les gens. Je veux les aider.”

Mal­gré l’a­ve­nir du poli­ti­cien popu­laire, Pac­quiao a per­du pour la pre­mière fois depuis sa défaite très contro­ver­sée en 12 rounds et à l’u­na­ni­mi­té contre Jeff Horn en juillet 2017 dans la ville natale de Horn, à Bris­bane, en Australie.

Cré­dit pho­tos : Erik Ver­duz­co / Las Vegas Review-Journal

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.