Connect with us

Actualités

Cheick Kongo, pris au piège face à Ryan Bader, s’incline par décision au Bellator Paris.

bader kong oresultat

Pour la deuxième fois de sa car­rière, Cheick Kon­go avait l’oc­ca­sion de deve­nir le pre­mier cham­pion Fran­çais de la divi­sion des poids lourds du Bellator.

Kon­go, 47 ans, était une nou­velle fois en haut de l’af­fiche pour le retour du Bel­la­tor et France. Cette fois, le vété­ran de l’UFC com­bat­tait le cham­pion Ryan Bader. Les deux com­bat­tants se sont déjà affron­tés une pre­mière fois en sep­tembre 2019 et le com­bat s’é­tait ter­mi­né sur un No-Contest après un coup à l’œil involontaire.

Autant le dire tout de suite, cette deuxième oppo­si­tion, bien qu’elle fut ter­ri­ble­ment atten­due, n’a pas été à la hau­teur de nos espé­rances. Sans par­ler du résul­tat, il faut admettre que Bader n’a pris qua­si­ment aucun risque jouant tout sim­ple­ment sur sa lutte.

Les rounds se res­semblent, Bader amène Kon­go au sol et le bloc contre la cage. A par­tir de là plus grand chose ne se passe au plus grand déses­poir des fans Fran­çais mais éga­le­ment des tout ceux qui ont regar­dé le combat.

Au final, Bader a rem­por­té les 5 rounds blo­quant le com­bat tan­dis que Kon­go n’a jamais réus­si à trou­ver une solu­tion pour évi­ter de se faire prendre au piège. Il faut cepen­dant admettre que Bader a bien joué son coup et a réus­si à mettre plu­sieurs fois Kon­go au sol ce qui lui a valu plu­sieurs points.

Logi­que­ment, les juges ont don­né une vic­toire par déci­sion una­nime à Bader (50−45, 50–45, 50–45) qui réus­si une nou­velle défense de sa cein­ture, sans gloire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.