Connect with us

Bellator MMA

Mansour Barnaoui explique pourquoi il a signé avec le Bellator

Mansour Barnaoui bellator-2

Man­sour Bar­naoui a choi­si de signer avec le Bel­la­tor pour les mêmes rai­sons qu’il a choi­si de com­battre en Asie pen­dant une grande par­tie de sa carrière.

“J’a­vais beau­coup de puis­sance et d’éner­gie à l’in­té­rieur de la cage (lors des com­pé­ti­tions en Asie)”, a récem­ment décla­ré Bar­naoui à MMA Jun­kie par l’in­ter­mé­diaire d’un inter­prète. « J’ai ado­ré le res­pect qu’ils avaient pour leurs com­bat­tants. J’ai res­sen­ti beau­coup de puis­sance et de res­pect. C’est aus­si la rai­son pour laquelle j’ai choi­si Bel­la­tor, car il y a du res­pect pour les combattants.”

Géo­gra­phi­que­ment, le par­cours de vie de Bar­naoui est mon­dial. Né en Tuni­sie, il a démé­na­gé en France à l’âge de deux semaines. Un voi­sin l’a ini­tié au MMA et peu de temps après, il a fait ses débuts chez les pro­fes­sion­nels. Il a com­bat­tu en France, avant d’en­trer sur la scène bri­tan­nique pour Cage Warriors.

Des pas­sages au Cana­da, en Rus­sie et en Pologne ont sui­vi avant que Bar­naoui ne s’ins­talle en Corée du Sud, où il a enchai­né 6 vic­toires et a rem­por­té le cham­pion­nat des poids légers du Road FC.

En juin, le Bel­la­tor a annon­cé que Bar­naoui (19−4) avait signé un accord exclu­sif de plu­sieurs com­bats. Il fera ses débuts pro­mo­tion­nels ce same­di lors du Bel­la­tor 287 où il affron­te­ra Adam Pic­co­lot­ti lors du com­bat prin­ci­pal à Milan, en Italie.

“Je suis très heu­reux de me battre avec le Bel­la­tor. J’ai choi­si Bel­la­tor parce que Bel­la­tor se sou­cie des com­bat­tants”, a décla­ré Bar­naoui. “Je suis sûr que c’é­tait un bon choix parce que mon pre­mier com­bat est un évé­ne­ment prin­ci­pal. Je ne pou­vais pas deman­der plus au Bel­la­tor. J’ai fait le bon choix.”

Mansour Barnaoui : Objectif champion du Bellator

Bar­naoui, 30 ans, entame ses débuts au Bel­la­tor sur une séquence de sept vic­toires consé­cu­tives. Pic­co­lot­ti a une fiche de 4–2 lors de ses six der­niers matchs et vient de rem­por­ter une vic­toire sur Geor­gi Kara­kha­nyan en février.

La divi­sion des poids léger Bel­la­tor est à la fin d’une phase de recons­truc­tion avec le cham­pion Patri­cky Freire et des pré­ten­dants émer­gents comme Usman Nur­ma­go­me­dov, Tofiq Musayev et Alexan­der Shabliy.

Reste à savoir où il se situe, mais Bar­naoui se concentre sur le titre.

“Les fans seront très sur­pris car je gagne­rai par KO ou par sou­mis­sion à chaque fois”, a décla­ré Bar­naoui. “Ils seront très sur­pris. … Je m’en fiche (où je me situe main­te­nant), je veux juste être un cham­pion. Je veux gagner au Bel­la­tor 287 et je veux gagner le grand prix des poids légers, je suis là pour ça, le cham­pion­nat et le tournoi.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.