Connect with us
glory 83 ppv

Boxe

Deontay Wilder brise Robert Helenius sur une terrible droite !

Deon­tay Wil­der est de retour, et il est de retour avec style, mar­quant un KO impres­sion­nant au pre­mier round sur Robert Hele­nius ce soir à Brooklyn.

Wil­der (43−2−1, 42 KO) a décro­ché trois coups de poing dans le com­bat, mais l’un d’eux était une main droite qui a mis fin au débat à 2:57 du pre­mier tour.

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus que cela. Dès que Wil­der a tou­ché avec sa main droite – et ce n’é­tait même pas une exten­sion com­plète – c’é­tait fini.

“C’est tel­le­ment bon d’être de retour”, a décla­ré Wil­der. “J’ai juste eu une grande éner­gie, j’ai res­sen­ti l’a­mour et le sou­tien. Je l’ai res­sen­ti dans l’a­rène et je savais que ça allait être une super soi­rée, et c’é­tait pour moi.”

“Ça a été un bon camp, nous vou­lions rendre cela amu­sant à nou­veau. C’est deve­nu un tra­vail, juste quelque chose que je fai­sais, nous devions rendre ça amu­sant à nou­veau. Cela a por­té ses fruits ce soir, et j’ap­pré­cie tout sim­ple­ment que tout le monde soit venu avec l’a­mour et le soutien.”

“Je le fai­sais atteindre, en essayant de gar­der mes dis­tances, car Robert a le cœur d’un cham­pion”, a‑t-il pour­sui­vi. “Je ne l’ai pas du tout pris à la légère, ou je ne l’ai pas pris pour acquis. Il vou­lait vrai­ment ça. Il vou­lait être le pre­mier cham­pion du monde des poids lourds de son pays. Je l’ai piégé.”

Inter­ro­gé sur qui serait le pro­chain, Wil­der a décla­ré : “J’ai enten­du des rumeurs sur Olek­san­dr Usyk, je vois qu’il n’est pas ici dans le bâti­ment. Je suis par­tant pour n’im­porte qui, que ce soit Andy Ruiz ou Usyk ou qui que ce soit. Deon­tay Wil­der est de retour, l’ex­ci­ta­tion dans la divi­sion des poids lourds est de retour ! Il n’y a pas d’ex­ci­ta­tion dans la divi­sion des poids lourds sans Deon­tay Wilder !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.