Connect with us

Boxe

Deontay Wilder : Que ce soit Andy Ruiz ou Oleksandr Usyk, Je suis prêt !

deontay wilder conf usyk ruiz-2

L’an­cien cham­pion poids lourd Deon­tay “The Bronze Bom­ber” Wil­der a mar­qué son retour en grand same­di en éli­mi­nant Robert Hele­nius au pre­mier round au Bar­clays Cen­ter à Brooklyn.

Wil­der est mon­té sur le ring pour la pre­mière fois en un peu plus d’un an et a rapi­de­ment rap­pe­lé au monde pour­quoi il est l’un des pun­cheurs les plus redou­tés de l’his­toire de la boxe.

“Je l’ai mis en place”, a décla­ré Wil­der. “Je lui ai per­mis de m’at­teindre et quand il m’a atteint, j’ai atta­qué. C’é­tait un grand com­bat. Ça a été un bon camp pour moi. Nous avons tra­vaillé pour que ce soit amu­sant pour moi. J’a­vais tel­le­ment com­bat­tu que cela n’é­tait plus qu’un tra­vail, une rou­tine. Nous avons ren­du ce tra­vail amu­sant à nou­veau. Nous avons fait plus de 700 rounds et cela a payé ce soir.”

En tête d’af­fiche au Bar­clays Cen­ter pour la cin­quième fois de sa car­rière, Wil­der a ajou­té une nou­velle vic­toire par KO à son CV à l’a­rène de Brook­lyn et décla­ré que cela était aus­si du au fait qu’il com­bat­tait à Brooklyn.

“C’est tout sim­ple­ment incroyable d’être de retour à Brook­lyn”, a décla­ré Wil­der. “C’est comme une deuxième mai­son pour moi, c’est bon d’être de retour. Quand je suis des­cen­du de l’a­vion, j’ai res­sen­ti la grande éner­gie et l’a­mour, et c’est tout ce dont j’a­vais besoin.”

Deontay Wilder: je suis revenue aux...
Deontay Wilder: je suis revenue aux bases, le roi est de retour !"

L’ar­bitre Mike Grif­fin a rapi­de­ment inter­rom­pu l’ac­tion à 2:57 du pre­mier round, alors que Wil­der tour­nait son atten­tion vers un deuxième règne en tant que cham­pion du monde des poids lourds.

Main­te­nant, Wil­der veut un nom de pre­mier plan pour son pro­chain combat.

“J’ai enten­du des rumeurs sur (le cham­pion uni­fié des poids lourds) Olek­san­dr Usyk (étant au bord du ring) mais il n’est pas là, n’est-ce pas?” a décla­ré Wil­der. “Quand les gars voient ces KO, ils m’é­vitent. Je suis prêt à tout. Que ce soit Andy Ruiz Jr. ou Usyk, je suis prêt. Deon­tay est de retour et l’ex­ci­ta­tion dans la divi­sion des poids lourds est de retour .”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.