Connect with us

Actualités

Gennady Golovkin : “Je n’ai pas l’impression d’avoir perdu le combat”

canelo-golovkin-trilogy-fight-2

Gen­na­diy Golov­kin n’a pas contes­té sa défaite par déci­sion una­nime face à Cane­lo Alva­rez.

Contrai­re­ment aux résul­tats de leurs deux pre­miers com­bats pour le titre des poids moyens, Golov­kin sem­blait plus accep­ter la vic­toire d’Al­va­rez lors de la tri­lo­gie same­di soir à la T‑Mobile Are­na. Le natif du Kaza­khs­tan a cepen­dant décla­ré lors de sa confé­rence de presse d’a­près-com­bat qu’il en avait fait assez pour battre Alva­rez lors de ce match.

“Je n’ai pas l’im­pres­sion d’a­voir per­du le com­bat”, a décla­ré Golov­kin, selon son tra­duc­teur. “Je ne pense pas à la défaite. Ce n’est pas quelque chose qui me pré­oc­cupe en ce moment parce que c’é­tait un grand com­bat et c’é­tait un com­bat très propre, comme vous l’a­vez remar­qué. Et nous n’a­vons per­mis aucune erreur. Le com­bat était très com­pé­ti­tif, sur­tout en deuxième mi-temps, j’ai sen­ti que j’é­tais meilleur que mon adversaire.”

Golov­kin, âgé de 40 ans, a pris un départ par­ti­cu­liè­re­ment lent contre Alva­rez, mais il a réus­si les 9e, 10e et 11e rounds.

Contrai­re­ment à leurs deux pre­mières ren­contres, les trois juges – Dave Moret­ti (116−112), David Suther­land (115−113) et Steve Weis­feld (115−113) – ont don­né à Golov­kin plus de rounds qu’il ne sem­blait en avoir gagné. Si Suther­land et Weis­feld avaient mar­qué un round de plus cha­cun la ren­contre aurait abou­ti à un match nul à la majorité.

“Ce n’est pas à moi de par­ler des scores”, a décla­ré Golov­kin. “J’ai juste fait mon tra­vail et les juges ont éta­bli ces scores. C’est leur décision.”

Bien que Golov­kin (42−2−1, 37 KO) ait sem­blé moins effi­cace same­di soir com­pa­ré au deux pre­miers duels, il n’a pas sen­ti beau­coup de dif­fé­rence chez Alva­rez, 32 ans, qui a rem­por­té des titres mon­diaux dans deux caté­go­ries de poids supé­rieures après leur revanche.

“Je ne veux pas mini­mi­ser sa vic­toire, mais en même temps, je n’ai pas sen­ti qu’il était plus rapide ou plus fort”, a décla­ré Golov­kin. “Les coups qui [m’ont tou­ché] n’é­taient pas assez forts. Et durant seconde période, il a même per­du en vitesse et en puis­sance. Et je pense que même au début, on ne s’est pas beau­coup bat­tus, tous les deux. Vous pou­vez voir que le nombre de coups envoyés était moindre en seconde période. Mais encore une fois, je dirais qu’il n’y a eu aucune sur­prise pour moi.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.