Connect with us

Actualités

Jake Paul sur son KO face à Woodley : ‘J’ai mis tout ce que j’avais dedans’

paul-woodley

Jake Paul n’a jamais été plus fier de tout ce qu’il avait accom­pli en boxe jus­qu’à pré­sent avec ce KO infli­gé à Tyron Woo­dley same­di dernier.

Les cinq rounds et plus qui ont pré­cé­dé ce moment deve­nu viral, cepen­dant, ont été rem­plis de moments sur les­quels Paul aime­rait s’a­mé­lio­rer puis oublier complètement.

“J’ai obte­nu le coup de grâce”, a décla­ré Paul aux jour­na­listes pré­sents lors de son KO au sixième round sur Woodley.

“J’ai dû pas­ser à tra­vers plu­sieurs moments dif­fi­ciles et Tyron est dur. Il m’a tou­ché avec un coude, je sai­gnais de l’œil mais j’ai quand même fait le travail.”

Paul a été cou­pé au front par un coude acci­den­tel de Woo­dley (0−2) à mi-che­min de leur com­bat pas­sant le reste de la ren­contre à se battre dans le sang et avec un pro­blème mus­cu­laire sur­ve­nu lors de la pre­mière reprise. Le You­tu­beur a per­sé­vé­ré, endor­mant Tyron avec un jab, pre­nant du recul et char­geant sa main droit pour assom­mé Woo­dley avant de le lais­ser s’é­cra­ser sur la toile.

“Tout le com­bat, il a attra­pé mon jab. Je ne l’ai jamais tou­ché”, a noté Paul. “Je fein­tais avec des coups au corps, puis je suis venu et je l’ai frap­pé a la tête. Cela l’a tou­ché. J’ai pré­pa­ré ce coup toute la nuit.”

“Je charge dis­crè­te­ment cha­cun de mes coups de poing, je dois vrai­ment tra­vailler là-des­sus. Je le ferai dans mon pro­chain camp. Mais ce coup de poing, j’ai mis tout ce que j’a­vais dedans.”

Ce fut une nette amé­lio­ra­tion par rap­port à leur pre­mier com­bat, qui a vu Paul (5−0, 4KO) arri­ver à la déci­sion pour la pre­mière fois en tant que pro. Cela s’est sol­dé par un suc­cès, une vic­toire par déci­sion par­ta­gée sur Woo­dley qui s’est tour­né vers la boxe après une car­rière his­to­rique à l’UFC où il a été cham­pion des poids mi-moyens et a acquis la répu­ta­tion d’être l’un des frap­peurs les plus durs de tous les temps dans ce domaine.

Les deux com­bats avec Woo­dley ont été une amé­lio­ra­tion consi­dé­rable pour Paul. Ses com­bats pré­cé­dents se sont tous ter­mi­nés en deux tours : un KO au pre­mier tour face à Ben Askren en avril, un KO au deuxième tour face à l’an­cienne star de la NBA Nate Robin­son en novembre der­nier et un KO au pre­mier tour de la per­son­na­li­té de You­Tube AnE­son­Gib lors de leurs débuts pro­fes­sion­nels res­pec­tifs en jan­vier der­nier 2020

Inutile de dire que ce KO mémo­rable reste son meilleur finish à ce jour.

“Je dirais que c’est le numé­ro un en rai­son du niveau d’op­po­si­tion”, a admis Paul sans hési­ta­tion. “C’est un quin­tuple cham­pion des poids wel­ters de l’UFC et je l’ai mis à plat. Ben Askren n’est pas vrai­ment un stri­ker. Nate Robin­son, un joueur de bas­ket. Le fait est que j’ai prou­vé que j’a­vais une bonne puis­sance de frappe, je suis une légende du sport.”

“Les gens vont avoir peur. C’est pour­quoi la star de l’UFC Jorge Mas­vi­dal et Nate Diaz ont sau­té de leurs sièges et sont par­tis. Ils ne vou­laient pas que je saute du ring et que je les pour­suive. Les gens devraient avoir peur. Tout le monde est en état d’alerte.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.