Connect with us
1200x300-GC4-Boxemag

Actualités

Faux pénis, Urine de bébé… Mike Tyson raconte comment il trichait aux tests antidopage.

Le plus jeune cham­pion des poids lourds de tous les temps, Mike Tyson, est reve­nu sur son uti­li­sa­tion d’un whiz­zi­na­tor dans une conver

Faux pénis, Urine de bébé... Mike Tyson raconte comment il trichait aux tests antidopage.

Le plus jeune cham­pion des poids lourds de tous les temps, Mike Tyson, est reve­nu sur son uti­li­sa­tion d’un whiz­zi­na­tor dans une conver­sa­tion avec Jeff Novitz­ky, le vice-pré­sident de la san­té et de la per­for­mance des ath­lètes pour l’UFC, avant son com­bat d’ex­hi­bi­tion en huit rounds avec Roy Jones Jr. au Staples Cen­ter à Los Angeles le 28 novembre.

Le com­bat d’exhibition sera sanc­tion­né par la Com­mis­sion d’athlétisme de l’État de Cali­for­nie, des exa­mens médi­caux appro­fon­dis seront fait en com­plé­ment de ceux réa­li­sés hors com­pé­ti­tion par la VADA pour les deux combattants.

Avec un joint en main, Tyson, qui est le pro­prié­taire de la socié­té de can­na­bis Tyson Ranch est reve­nu plus en détail sur ses anec­dotes concer­nant les tests de dépis­tage de drogues sur son pod­cast “Hot­boxin ‘with Mike Tyson.”

“C’était génial, mec. Je me ser­vais de l’urine de mon bébé.  Et par­fois, j’u­ti­li­sais celle de ma femme et ma femme me disait “Bébé, tu ferais mieux d’espérer que les résul­tats ne reviennent pas avec ceux d’une per­sonne enceinte, ou quelque chose comme ça”. Du coup, je me suis dit qu’on n’allait plus uti­li­ser son urine, mais celle de l’enfant. Parce que j’ai eu peur que la pisse revienne avec des résul­tats d’une per­sonne enceinte.”

L’ex­pert en drogue Jeff Novitz­ky a répon­du : “C’est déjà arri­vé. Un jour un homme a four­ni un échan­tillon d’u­rine et il est reve­nu posi­tif. Ils ont dit : « Mon­sieur, vous êtes enceinte. Soit vous êtes enceinte, soit l’urine de quel­qu’un d’autre.”

Tyson a décla­ré : “C’est ce dont j’a­vais peur. Je sup­pose que j’ai enten­du par­ler de cela parce que j’a­vais peur de cela.”

Novitz­ky a deman­dé : « Aviez vous le whiz­zi­na­tor de la bonne cou­leur ? Parce qu’il y avait ce gars de la NFL la sai­son der­nière qui avait uti­li­sé appa­reil pour les blancs.”

“Ouais, bon sang ouais, j’en avais un brun,” dit Tyson. “le type était tel­le­ment macho, il avait peur.” “Hé mec, prends le verre p****.” Ce type macho, il ne vou­lait pas me regarder. ”

Dans son auto­bio­gra­phie publiée en 2013 “Undis­pu­ted”, Tyson avait déjà avoué avoir uti­li­sé un whiz­zi­na­tor tout au long de sa car­rière pour cacher les traces de cocaïne et de marijuana.

Mal­gré tout ses efforts, Tyson a été tes­té posi­tif à la mari­jua­na après son com­bat face à Andrew Golo­ta en 2000. Avant le com­bat, Tyson avait refu­sé de se sou­mettre à un test d’u­rine et a été condam­né à une amende de 5 000 $. Le résul­tat du com­bat a ensuite été chan­gé en no-contest et Tyson a été contraint de payer 200 000 $ à divers orga­nismes de bienfaisance.

Lors de l’é­mis­sion RJJ Boxing dif­fu­sée le mois der­nier, Jones a décla­ré : “J’es­père que Tyson réus­si­ra le test, car sans le test, nous ne pour­rons pas nous battre. Cepen­dant, même s’il ne réus­sis­sait pas le test, Roy serait quand même prêt a fait le combat.

Tyson a attri­bué sa trans­for­ma­tion phy­sique de ces der­niers temps à un régime végé­ta­lien, à du tra­vail car­dio et à la thé­ra­pie cellulaire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez le GLORY Collision 4 en direct