Connect with us
gva 3 banniere

Boxe

Un arbitre de Manny Pacquiao admet avoir triché pour le faire gagner

manny pacquiao triche

Boxer dans le pays d’o­ri­gine d’un adver­saire est tou­jours dif­fi­cile. Mais l’un des anciens adver­saires de Man­ny Pac­quiao a décou­vert cette semaine à quel point un arbitre lui avait ren­du les choses dif­fi­ciles lors­qu’il s’é­tait ren­du à Manille pour affron­ter la star phi­lip­pine en 2000.

L’ar­bitre à cette occa­sion était Car­los Padilla Jr. Il a célé­bré son 88e anni­ver­saire plus tôt cette année et a déci­dé de dire clai­re­ment son rôle en aidant Pac­quiao à deve­nir cham­pion du monde de boxe dans une inter­view avec la chaîne You­Tube offi­cielle de la WBC.

Padilla Jr a expli­qué com­ment il avait été trié sur le volet pour arbi­trer le com­bat et a détaillé la manière dont il a pu aider Pac­quiao à battre Nedal Hussein,

Ils m’ont dit : ‘Car­los, s’il te plaît, c’est un com­bat impor­tant pour Man­ny Pac­quiao parce que le vain­queur aura la chance de se battre pour le cham­pion­nat du monde’, a‑t-il préciser.

Padilla Jr a esti­mé que son tra­vail n’é­tait pas seule­ment d’ar­bi­trer le com­bat équi­ta­ble­ment, mais de s’as­su­rer que Pac­quiao gagnait.

“Donc, vous connais­sez l’ad­ver­saire, Hus­sein, ou quel que soit son nom. Il est plus grand, plus jeune, plus fort et (un) sale com­bat­tant diri­gé par Jeff Fenech. Donc au sep­tième round, je pense, Man­ny a été ren­ver­sé, je pen­sais qu’il allait se rele­ver, mais ses yeux louchaient.”

Cela aurait été la troi­sième défaite de la car­rière de Pac­quiao. Mais Padilla Jr a déci­dé qu’il allait faire en sorte que le Phi­lip­pin puisse revenir.

“Je suis phi­lip­pin et tout le monde qui regarde le com­bat est phi­lip­pin, alors j’ai pro­lon­gé le décompte. Je sais com­ment le faire.”

Voi­ci le replay video du com­bat en question :

Étant don­né que Pac­quiao avait per­du des com­bats avant, on peut se deman­der si une défaite aurait com­plè­te­ment fait dérailler sa car­rière. Mais cela aurait cer­tai­ne­ment été pré­ju­di­ciable et aurait bien pu lui coû­ter la pos­si­bi­li­té de s’en­traî­ner avec Fred­die Roach à Los Angeles ou de com­battre aux États-Unis.

L’an­née sui­vante, Pac­quiao a eu une occa­sion de der­nière minute de défier Leh­lo­ho­no­lo Led­wa­ba pour le titre IBF des super coqs. Il a ensuite gagné par arrêt et c’é­tait sans doute la pre­mière étape de son par­cours pour deve­nir un boxeur à suc­cès au niveau régio­nal et s’im­po­ser comme une star mondiale.

Un an plus tard, Hus­sein est deve­nu cham­pion des super poids coq WBU pour tout ce que cela valait. L’Aus­tra­lien a fina­le­ment obte­nu une chance à un titre majeur en 2004, mais s’est incli­né par déci­sion face à Oscar Larios à Las Vegas avec la cein­ture des super poids coq WBC en jeu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.