Cedric Vitu: "J’ai fait tous les sacrifices pour rester champion"

Cedric Vitu:

Par Mathieu Blard - Boxemag.com En ligne le jeudi, 17 décembre 2015. Posté dans les catégories BOXING

Itw

A la veille de la première défense de son titre de champion d’Europe à Paris, au cirque d’hiver, Cédric Vitu a accepté de répondre à nos questions. Il se sent prêt, et est ravi de se produire dans cette mythique salle Parisienne.

Comment vous sentez vous à la veille de votre première défense de titre ?

Impeccablement. J’ai mis toutes les chances de mon côté. Cela fait trois mois et demi que je me prépare. J’ai fait tous les sacrifices pour rester champion d’Europe. Tout va bien.

Comment s’est passée votre préparation malgré le fait que le gala ait été reporté ?

Impeccablement aussi. Comme jamais. Je me suis fait deux fois plus mal qu’avant de devenir champion d’Europe. Le report m’a un petit peu perturbé, mais cela fait partie du truc. Les attentats ont touché la France, il fallait être solidaire avec le pays et les victimes. Et ce report est un mal pour un bien, car cela se passe désormais au cirque d’hiver. 

Un mot sur votre adversaire, Roberto Santos. C’est un boxeur qui avance, avez-vous une stratégie particulière ?

Je n’ai pas de stratégie. J’ai une boxe à l’instinct. Je ne calcule jamais ce que je fais. C’est une opposition de style et c’est ce qui fera un beau combat je pense.

Lors de la conférence de presse, vous avez déclaré : « n’arrivez pas en retard ». Vous comptez abréger le combat ?

J’aimerais bien. Ce serait l’idéal, mais ce n’est pas un handicapé en face, c’est un bon boxeur. J’ai devant moi le champion de l’Union Européenne. On verra, mais ce qui compte, c’est de conserver ma ceinture.

Cela vous fait quelque chose de boxer dans le célèbre cirque d’hiver, à Paris ?

Pour moi c’est une consécration. J’allais voir des combats quand j’étais plus jeune au cirque d’hiver. Ce que je vis est magique. Quoiqu’il arrive ce n’est que du bonheur.

Après ce combat, quels sont vos objectifs ?

On verra ça avec mon père et mon staff. Pour l’instant, je suis concentré sur le combat de demain, je ne veux pas me projeter dans l’avenir avant demain.

On n’évoque donc pas une éventuelle ceinture mondiale dans l’avenir ?

C’est le but ultime, depuis le début de mes dix années de professionnalisme. Je suis à la moitié du parcours, cela peut aller très vite. 

Google Plus

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image