All for Joomla All for Webmasters

Deontay WILDER: 'Je veux qu'il y ait un mort à mon palmarès' VIDEO

Deontay WILDER: 'Je veux qu'il y ait un mort à mon palmarès' VIDEO

En ligne le lundi, 02 avril 2018. Posté dans les catégories Boxing - News

Are You Serious ?

Detonay WILDER est au cœur d'une polémique depuis samedi dernier suite à une phrase choquante qu'il a déclaré lors d'une émission de radio nommée The Breakfast Club disponible sur plusieurs stations Américaine.

Lors de son passage à l'antenne, le champion du monde WBC a déclaré qu'il souhaitait vraiment qu'un de ses combats se finissent par un mort. Des propos qui ne sont pas passé inaperçus et qui pourraient lui valoir des sanctions.

"Je veux qu'il y ait un mort à mon palmarès, j'en veux un, vraiment" Telle est la phrase lancée par l'Américain.

"Je dis toujours aux gents que, quand je monte sur un ring, je suis le Bronze Bomber" (un terme qui se traduit par "le bombardier de bronze" et qui est son surnom en boxe).

"Quand je suis là (sur un ring), c'est fou, plus rien de compte. Tout change en moi, je ne suis pas nerveux, je n'ai pas peur, je ne ressens rien pour l'autre être humain en face de moi."

"J'ai tellement de puissance, cela sera facile pour moi d'y parvenir."

En 2016, Deontay explique qu'il pensait justement avoir atteint cet "objectif" lors de son combat face Artur SZPILKA qu'il avait vaincu par KO au 9e round. 

"Quand SZPILKA est allé au sol, il ne respirait plus, je pensais vraiment que j'avais (un mort)."

Le président de la WBC, M. Mauricio SULAIMAIN a bien sur eu écho de ses déclarations et a aussitôt fait connaitre son mécontentement et sa surprise annonçant que la commission disciplinaire de la WBC allait ouvrir une procédure sur cette affaire. 

"Ce n'est pas acceptable. (...) Ce sont des propos qu'on ne peut pas ignorer, et s'ils sont confirmés, ils vont à l'encontre de notre code d'éthique"

"Je connais WILDER depuis longtemps, je le respecte et je ne peux pas croire qu'il ait pu dire qu'il voulait tuer quelqu'un "

Google Plus

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image