James DeGale écrit l’histoire de la boxe britannique - Video

James DeGale écrit l’histoire de la boxe britannique - Video

Par Paul Schmitt - Boxemag.com En ligne le mardi, 26 mai 2015. Posté dans les catégories Boxing - News, BOXING

De la médaille olympique au titre IBF des supers-moyens

Le 23 mai 2015 à l’Arena Agganis de l’Université de Boston, le boxeur James DeGale (29ans, 21-1, 14 K.-O) reçut le titre IBF vacant des supers-moyens après un combat acharné contre Andre Dirrell (31ans, 24-2, 16 K.-O).

Retour sur ce combat qui nous a fait vibrer jusqu’au bout.

Le combat commença vite puisqu’au 2ème round Andre Dirrell alla au tapis après un crochet bras arrière du Britannique. Il se releva la seconde qui suivit et lança un regard lucide en direction de son coin pour le rassurer.

DeGale continua par un enchainement jab, cross et crochet du bras arrière qui ne manqua pas de renvoyer l’Américain au tapis. Après le second décompte, il enchaîna par deux superbes crochets longs qui conduisirent Dirrell à l’accrocher pour ne pas finir K.-O.

Vers la fin de la cinquième reprise, les deux boxeurs se livrèrent à d’intenses échanges de coups assimilables à un « ping-pong » pugilistique. DeGale envoya un jab suivi d’un cross au corps puis Dirrell renvoya la balle par un crochet bras avant/bras arrière qui toucha au visage le Britannique. Après un travail de cadrage, DeGale envoya un cross touchant l’Américain à la mâchoire mais qui sorti très vite des cordes provoquant l’engouement du public.

Jusqu’à la septième reprise, l’Américain ne travaillait essentiellement qu’en ligne directe laissant la possibilité pour le Britannique de rentrer dans sa garde et ainsi de pouvoir le travailler à différents niveaux. Dans cette reprise il fut indiqué à titre consultatif que selon Jim Watt (champion du monde WBC en 1979) le Britannique menait avec un score de 59-54.

A la fin de la neuvième reprise, DeGale nargua Dirrell et le provoqua en gardant les bras le long du corps. Quelques secondes avant la fin, il lui tira même la langue ce qui entraina après le gong annonçant la minute de repos, une joute verbale de la part de l’américain.

Toujours à titre consultatif le score était de 104-104 pour Jim Watt à la onzième reprise.Ce fut un combat serré mais qui aurait pu l’être davantage si Dirrell n’avait pas été mis deux fois au tapis.

A la douzième et dernière reprise, les spectateurs étaient tous debout dans ce combat acharné, une ambiance de match de boxe comme on les aime !

DeGale fut désigné vainqueur par décision unanime du jury (114-112, 114-112, 117-109).     Il déclara « I have made history » (j’ai écris l’histoire), propos justifiés puisqu’il devient le premier boxeur britannique à remporter un titre mondial après avoir été champion olympique.

Il aura fallu sept ans au médaillé  olympique en 2008 à Pékin pour sa consécration mondiale mais aussi l’abandon malheureux de ce titre par son compatriote Carl Froch (33-2, 24 K.-O)  après une blessure au coude.

Google Plus

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image