Roy Jones jr vs Enzo Maccarinelli le 12 décembre en Russie

Roy Jones jr vs Enzo Maccarinelli le 12 décembre en Russie

Par Mathieu Blard - Boxemag.com En ligne le vendredi, 11 décembre 2015. Posté dans les catégories Boxing - News

Roy Jones toujours actif

Roy Jones junior boxera samedi 12 décembre à Moscou contre Enzo Maccarinelli dans la catégorie des lourds-légers. A 46 ans, la légende n’arrive pas à quitter le carré magique.

Il est des boxeurs qui ont du mal à raccrocher les gants. C’est le cas de la légende des poids mi-lourds, Roy Jones, qui n’a plus de junior que le nom du haut de ses 46 printemps. Il affrontera ce samedi en 12 rounds à Moscou un Gallois expérimenté, Enzo Macarinnelli, ex champion du monde WBO des lourds-légers, notamment vainqueur en 2007 de Wayne Braithwaite et battu en 2008 par David Haye en deux rounds. Jones n’est plus l’incroyable boxeur qui fut champion du monde dans quatre catégories, des moyens aux mi-lourds.

Ses trois défaites consécutives entre 2009 et 2011 face à Dany Green, Bernard Hopkins et Denis Lebedev, dont deux se sont terminées avant la limite ont mis un coup d’arrêt à son immense carrière. Mais depuis, la légende s’est refaite face à huit boxeurs de seconde zone. Roy Jones, récemment naturalisé Russe, continue son petit bonhomme de chemin chez les lourds-légers. Et il gagne, souvent par K-O, comme en témoignent ses quatre derniers succès contre des adversaires plus que modestes.

Si sa carrière est aujourd’hui à son crépuscule, c’est toujours un évènement de voir boxer un combattant de cette trempe, d’autant plus qu’il n’a pas perdu toutes ses qualités, son coup d’œil et son punch font toujours des ravages. Son adversaire n’est pas à prendre à la légère non plus. Avec 47 combats professionnels au compteur, 40 victoires dont 30 avant le dernier coup de gong pour 7 défaites, il affiche un palmarès bien plus important que les derniers adversaires de l’Américano-Russe. Cependant, ses échecs ont tous été concédés avant la limite, ce qui semble signifier qu’il est relativement fragile. Nul doute que Jones voudra abréger les échanges.

Quoiqu’il en soit, il disputera son 71e duel. A noter qu’il manque à son palmarès un titre majeur chez les lourds-légers, peut être que c’est aujourd’hui ce après quoi il court. Difficile, mais avec Roy Jones, tout est possible. Hopkins n’était-t-il pas toujours champion du monde en 2014, avant sa défaite aux points contre Kovalev, à 49 ans  ?

Roy-Jones-junior

Google Plus

Roy Jones Jr Roy JONES Jr

Nb de combats :
75
Victoires:
66
KO / TKO:
47
Défaites:
9

Tags

Roy Jones

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image