Connect with us

GLORY Kickboxing

Le GLORY résilie le contrat d’Arkadiusz Wrzosek suite aux émeutes du GLORY 80

arkadiusz glory
Photo: arekwrzosek/Instagram

Le com­bat­tant Polo­nais, Arka­diusz Wrzo­sek, vient d’être licen­cié par le GLORY suite aux émeutes qui ont eu lieu lors de son com­bat revanche avec Badr Hari lors du GLORY 80.

L’in­for­ma­tion a été confir­mé par le jour­na­liste Néer­lan­dais Lars Van Soest.

“GLORY confirme que le contrat d’A­rek Wrzo­sek a été rési­lié. GLORY ne fera aucun autre com­men­taire car une enquête est tou­jours en cours par des tiers externes.”

Si l’on va sur le site du GLORY, on peut effec­ti­ve­ment voir que le pro­fil du Polo­nais est pas­sé en “inac­tif” qu’il ne fait plus par­tie du clas­se­ment. (Arka­diusz était à la troi­sième place avant le combat).

On peut éga­le­ment consta­ter que le résul­tat du com­bat revanche avec Badr Hari ne sera pas un No-Contest, mais un match nul.

Pour rap­pel, la revanche Hari vs Wrzo­sek a été arrê­tée à la fin du second round après qu’une bande d’hoo­li­gans ait com­men­cé à jeter des chaises et créer une émeutes. Le GLORY a atten­du quelques minutes avant de relan­cer le com­bat mais les choses sont allées de mal en pis et l’or­ga­ni­sa­tion de kick­boxing a été contrainte de mettre fin au com­bat, puis à l’é­vé­ne­ment tout entier, à la demande des forces de l’ordre locales.

Lors des échauf­fe­ments, il sem­ble­rait que le Polo­nais ait “moti­vé” son public d’une manière que le GLORY n’a pas appré­cié. L’or­ga­ni­sa­tion l’a­vait savoir en qua­li­fiant son com­por­te­ment d’inacceptable.

L’é­vé­ne­ment s’est tenu à Has­selt en Belgique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.