Connect with us
1200x300-GC4-Boxemag

Kickboxing Muay Thai / K1

Best Of Siam 14 – Arthur MEYER ‘toute ma vie est basée autour du muay et c’est ce que je fais de mieux’

Ça y est nous sommes dans la der­nière ligne droite avant la nou­velle grande soi­rée de Boxe Thai du Best Of Siam pré­sen­tée par J.C. SKARBOWSKI et Hakim DIDDA, le

Best Of Siam 14 - Arthur MEYER 'toute ma vie est basée autour du muay et c'est ce que je fais de mieux'

Ça y est nous sommes dans la der­nière ligne droite avant la nou­velle grande soi­rée de Boxe Thai du Best Of Siam pré­sen­tée par J.C. SKARBOWSKI et Hakim DIDDA, les Thai­lan­dais et les Fran­çais sont prêts pour le grand soire et c’est l’oc­ca­sion pour nous de faire une nou­velle ITW d’Ar­thur MEYER qui com­bat­tra lors du Main Event de la soi­rée face au grand cham­pion Thai PET-UTONG Or. Kwanmuang !

C’est sur­ement le plus gros défi  de la soi­rée que va rele­ver le repré­sen­tant du Sing­pa­tong Arthur MEYER qui est l’une des grandes révé­la­tions de ces der­nières années dans le milieu du muay inter­na­tio­nal. Ouvert à toute pro­po­si­tion et ne refu­sant per­sonne, encore moins les meilleurs, Arthur est un vrai pas­sion­né du Muay depuis son plus jeune age et sa boxe reflète tout à fait son état d’es­prit pour le plus grand plai­sir des puristes. Voi­ci ces réponses à nos questions.

Bon­jour Arthur, com­ment vas tu a moins de 2 jours du grand rendez-vous ?

Je vais très bien, ma pré­pa­ra­tion pour ce nou­veau com­bat c’est fini hier et j’ai com­men­cé la sèche ce matin.

Com­ment s’est pas­sée ta pré­pa­ra­tion ? avec qui, ou ? peux tu nous don­ner les grandes lignes de cette préparation ?

- Pré­pa­ra­tion avec mes coachs Hama­dy COULIBALY et Wil­frid BRES pour le muay­thai et pré­pa­ra­tion avec Louis PAVIS pour le phy­sique. J’ai fais toute ma pré­pa­ra­tion au Havre, ma ville natale.

Les grandes lignes de ma pré­pa. sont boxe le lun­di mer­cre­di ven­dre­di avec des foo­tings le matin sou­vent ou tra­vail spé­ci­fique à la salle avec mon coach phy­sique. Mar­di et jeu­di on part sur du foo­ting et et tra­vail à la salle éga­le­ment. Quand je me sens vrai­ment fati­gué je prend une jour­née de repos. Je dors bien, je mange comme un ogre. Et voi­la je suis main­te­nant au top. J’ai eu une entorse au majeur gauche mais j’ai fait de la méso­thé­ra­pie, le doc m’a réta­bli à 3 jours du fight !!

Es-tu au poids déjà ?

Non il me reste 3 kilo­grammes à perdre. Je vais faire un foo­ting ce matin ce qui va me faire perdre entre 1.5kg et 2.5kg. Je vais man­gé et boire à midi et je bois mais de façon plus modé­rée que d’ha­bi­tude. Cet après midi nou­veau foo­ting et vélo, nour­ri­ture et bois­son idem. Demain matin encore Puis je ne man­ge­rai pas et ne boi­rai pas jusqu’à la  pesée qui est fixée à 18h

Es-tu content de pou­voir par­ti­ci­per pour la pre­mière fois à un Best Of Siam ? que penses-tu de cette organisation ?

C’est un hon­neur pour moi de par­ti­ci­per au BOS qui est depuis des années l’un des plus gros gala fran­çais. Je vou­lais y par­ti­ci­per depuis long­temps et me voi­la en tête d’af­fiche pour la 14e édi­tion. Le kiff !!

Que penses-tu de PET-UTONG ? Selon toi, quels sont ses points forts et faibles ?

PetU­Tong est un Yod­muay il a bat­tu les meilleurs Thais et pos­sède un pal­ma­rès hors norme, il est actuel­le­ment numé­ro 3 du Rad­ja. Un monstre.
C’est un yod­muay (élite de la boxe thai) donc il n’a pas de points faibles.

Qui a été le com­bat­tant le plus dif­fi­cile a battre pour toi ?

Le com­bat­tant le plus dif­fi­cile à battre … fran­che­ment je n’ai pas de sou­ve­nir. Le plus dur c’est de gagner un com­bat et être décla­ré per­dant ou de pas­ser à 2 doigts de la vic­toire comme cela à été mon cas contre Chor­fa lors de mon der­nier com­bat … ça c’est dur mentalement !!

Quel a été le com­bat le plus dur de ta carriere ?

Le com­bat le plus dur de ma car­rière, c’est pareil je ne sais pas trop mais dans les petits sta­diums thai de Phu­ket il m’est arri­vé de prendre des fes­sées une ou deux fois lol.

Qu’est ce qui t’as moti­vé à faire de la Boxe Thai et qu’est ce qui te motives à conti­nuer encore et toujours ?

La boxe thai est entré dans ma vie par hasard à tra­vers un ami qui fai­sait du kick­boxing. J’ai com­men­cer en Loi­sir, puis j’ai fait un com­bat classe D, puis un deuxième, puis 22… puis je suis deve­nu cham­pion de France et là je suis par­tie en Thai­lande. 58 com­bats pros plus tard me voi­la au BOS ! Ce qui me motive à conti­nuer c’est que toute ma vie est basée autour du muay et c’est ce que je fais de mieux. Puis le clas­sique métro – bou­lot – dodo ce n’est pas pour moi …

Quelle sont tes objec­tifs pour la suite de ta carrière ?

Mon objec­tif est de pou­voir boxer le plus long­temps pos­sible à haut niveau tout sim­ple­ment. Et arri­ve­ra ce que Dieu me réserve.

sou­haite tu affron­ter un boxeur en par­ti­cu­lier ou un avoir une cein­ture particuliere ?

Oui je veux ma revanche contre Celes­tin MENDES et faire la belle contre Bran­don VIEIRA. Abso­lu­ment !

As-tu déja envi­sa­gé un jour de com­battre en K‑1 ?

Oui cela m’est déjà pas­sé par la tête, j’ai­me­rai vrai­ment avoir l’op­por­tu­ni­té un jour car je sais que j’ai les capa­ci­tés pour.

Com­ment se passe ta col­la­bo­ra­tion avec numnoi ?

Num­noi c’est mon Boss est un 2eme père. Ma col­la­bo­ra­tion ce passe très bien. Avec lui c’est simple : entraines-toi, boxes et tais toi… mdr.

Tu es sur une année 2018 très char­gée avec 9 com­bats déjà dont 5 vic­toires que’est ce que tu en retiens ?

- Oui je suis même sur 5 années très char­gées j’ai quit­té la France il y a 65 mois et j’ai fais 58 com­bats. À part Rafi BOHIC qui est une machine à boxé depuis bien­tôt 6 ans, je ne vois pas quel étran­ger fais mieux.

Concer­nant l’an­née 2018, 9 fights en 10 mois, le 11e dans 2 jours. Je retiens que du posi­tif avec SUPERBANK, MOMOTARO, VIEIRA, deux KO à Phu­ket, un fight au Lum­pinee, une belle vic­toire par KO au Blue Are­na Sta­dium de Bang­kok puis vic­toire contre WANCHALONG der­rière, une belle guerre contre CHORFA. Mais fina­le­ment j’a­vance sans trop regar­der der­rière en fait.

Un der­nier mots ?

une petite dédi­cace à toute la Team Cou­li­ba­ly au Sing­pa­tong de Phu­ket et de Bang­kok. Ma femme et mon fils. Mer­ci à mes spon­sors Street Fight, LHSport Club, Pas­roLH et RESo­ceane et mer­ci à Boxe­mag bien sur pour cette ITW, ren­dez-vous vendredi !

Il ne vous reste plus que jus­qu’a demain pour béné­fi­cier des taris pré­ventes donc si vous n’a­vez tou­jours pas ache­ter vos tickets RV –> ICI

Le Best Of Siam 14 se tien­dra ce ven­dre­di 9 novembre à l’Ins­ti­tut Natio­nal du judo à Paris, retrou­vez tous les com­bats annon­cés ici.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez le GLORY Collision 4 en direct