Connect with us
gva 3 banniere

Kickboxing Muay Thai / K1

Mehdi ZATOUT de retour sur les rings avec le ONE FC

Deux ans et demi après son der­nier com­bat, Meh­di ZATOUT est de retour à la com­pé­ti­tion et par­ti­ci­pe­ra à la pro­chaine édi­tion du ONE FC pré­vue ce same­di 29

Mehdi ZATOUT de retour sur les rings avec le ONE FC

Deux ans et demi après son der­nier com­bat, Meh­di ZATOUT est de retour à la com­pé­ti­tion et par­ti­ci­pe­ra à la pro­chaine édi­tion du ONE FC pré­vue ce same­di 29 juin à Yan­gon en Bir­ma­nie. Il y rejoin­dra Samy SANA qui est lui aus­si pré­vu sur la fight card.

Meh­di ZATOUT, 35 ans, a fait son der­nier com­bat le 23 jan­vier 2016 et ten­tait de rem­por­ter une nou­velle fois la cein­ture mon­diale WBC face à Mor­gan ADRAR. Pré­vu en rem­pla­ce­ment quelques jours avant le com­bats, Meh­di s’é­tait incli­né par décision.

Pour ce come-back aux affaires, le repré­sen­tant de la Team VENUM sera oppo­sé au cham­pion Thai­lan­dais TUKKATATONG Pet­paya­thai lors de la carte pré­li­mi­naire de l’é­vé­ne­ment et tou­jours dans le carde du nou­veau concept ONE Super Series, la nou­velle filiale Kick­boxing du ONE FC.

TUKKATATONG Pet­paya­thai (240−33−2) fait par­tie de cette géné­ra­tion de Nak­muays qui pos­sèdent une car­rière excep­tion­nelle. Avec presque 300 com­bats à son actif, TUKKATATONG a mar­qué le monde du muay en deve­nant deux fois cham­pion de la TV 7, le Thai­lan­dais a éga­le­ment long­temps été clas­sé dans le TOP 5 des ran­kings du Lum­pi­ni et du Raja­dam­nern. Âgé de 30 ans, TUKKATATONG devait ini­tia­le­ment affron­ter l’An­glais Pani­cos YUSUF fina­le­ment forfait.

Meh­di ZATOUT (74−34−1), a connu son heure de gloire en 2013 en rem­por­tant les cein­tures mon­diales WBC et ISKA, sa der­nière vic­toire fut face au Turc Yet­kin OZKUL en novembre 2015. Si cela fait main­te­nant plus de deux ans que Meh­di n’est plus mon­té sur un ring, il est cepen­dant tou­jours très actif et s’entraîne à Pat­taya en Thaï­lande au VENUM Trai­ning Cen­ter en com­pa­gnie de nom­breux champions.

Indi­rec­te­ment, c’est un com­bat qui repré­sente un peu plus que les autres puis­qu’il oppo­se­ra l’é­cu­rie VENUM à l’é­cu­rie EVOLVE MMA et for­ce­ment cela rajoute un peu d’en­jeu même si on reste bien sur dans le carde du sport.

Dans la même soi­rée, Samy SANA aura lui aus­si un chal­lenge de taille puis­qu’il sera oppo­sé à SORGRAW lors de la carte prin­ci­pale (plus d’in­for­ma­tions ici).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.