Connect with us

Actualités

Fabio Pinca : ‘Combattre dans des salles vides n’a plus aucun sens pour moi’

Alors que bon nombre de fans se demandent quand est-ce que Fabio Pin­ca fera son pro­chain com­bat, l’an­cien mul­tiple cham­pion du Monde de Muay Thai et nou­veau venu en MMA

Fabio Pinca: 'Combattre dans des salles vides n'a plus aucun sens pour moi'

Alors que bon nombre de fans se demandent quand est-ce que Fabio Pin­ca fera son pro­chain com­bat, l’an­cien mul­tiple cham­pion du Monde de Muay Thai et nou­veau venu en MMA a répon­du hier à la question.

Via un com­mu­ni­qué publié sur ses réseaux sociaux, Fabio Pin­ca, 36 ans, a don­né de ses nou­velles et elles ne sont pas for­ce­ment très bonnes pour tout ceux qui espèrent le revoir rapi­de­ment dans une cage.

Comme beau­coup de cham­pions, Fabio a un carac­tère bien trem­pé et ne fait les choses que par envie. La conjonc­ture actuelle ne rend pas la vie facile, pour tout le monde, mais il est vrai que pour les com­bat­tants c’est encore plus dif­fi­cile d’ar­ri­ver à ses fins, en France en tout cas.

Entre les pro­blèmes de salles d’en­trai­ne­ment fer­mée, les pro­blèmes d’au­to­ri­sa­tions de sor­ties du ter­ri­toire, les nom­breux tests PCR à effec­tuer et le nombre d’é­vé­ne­ments qui a consi­dé­ra­ble­ment dimi­nués, rare sont les com­bat­tants qui ont eu l’oc­ca­sion de mon­ter sur un ring en 2020 et cette nou­velle année com­mence dif­fi­ci­le­ment également.

Pour Fabio, com­battre est avant tout un plai­sir, et toutes ces nou­velles mesures liées à la pan­dé­mie ne l’en­chantent pas vraiment.

“Vous êtes nom­breux à me deman­der quand est ce que je vais reboxer.”

“Il se trouve que j’ai  la chance d’être en contrat avec l’une des seules orga­ni­sa­tions au monde qui conti­nue de pro­mou­voir des évé­ne­ments, cependant…”

“Cepen­dant, si je suis encore en acti­vi­té, aujourd’hui, après presque 20 ans de car­rière à haut niveau, c’est pour une seule et unique rai­son :  le plaisir!”

“Le plai­sir de voya­ger libre­ment grâce à ma pas­sion, faire le tour du monde  pour aller  com­battre dans des salles pleines à cra­quer. Res­sen­tir cette adré­na­line, cette éner­gie indes­crip­tible que pro­cure l’interaction et le contact direct avec son public. Vivre plei­ne­ment tous ces moments, c’est ce qui me fait vibrer, me pousse à me dépas­ser et à don­ner le meilleur de moi-même le jour J.”

“Com­battre dans des salles vides, n’a plus du tout la même saveur et n’a même plus aucun sens pour moi. Et, par des­sus tout, devoir me sou­mettre à tout un tas de mesures plus contrai­gnantes et ridi­cules les unes que les autres…Non merci!”

“Quand le monde se remet­tra à tour­ner à peu près rond, on repar­ti­ra au char­bon. Et si, par mal­heur, c’est la nou­velle nor­ma­li­té, alors ce sera sans moi…”

“En atten­dant, je conti­nue de m’entraîner dur, d’apprendre et de don­ner le meilleur de moi-même à la salle pour être chaque jour meilleur que la veille, car telle est la voie que j’ai choi­sie, et ce, peut importe le contexte.”

Fabio est actuel­le­ment en contrat avec le ONE, il a fait son der­nier com­bat en aout 2020 effec­tuant ses débuts en MMA. Avant ce com­bat, le Lyon­nais n’a­vait pas com­bat­tu depuis mai 2018 ce qui fait que le pre­mier vain­queur du tour­noi du THAI FIGHT n’a com­bat­tu qu’une seule fois en un peu moins de trois ans.

Si l’on en croit son mes­sage, Fabio pour­rait ne pas être de retour avant quelques mois, au mieux…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.