Connect with us

MMA

MMA – La ministre des sports Roxana MARACIEANU travaille sur sa légalisation – VIDEO

Apres de nom­breux épi­sodes, le dos­sier de la léga­li­sa­tion du MMA en France est reve­nu sur la table ce mar­di 2 avril 2019, la Ministre des sports Roxa­na

Apres de nom­breux épi­sodes, le dos­sier de la léga­li­sa­tion du MMA en France est reve­nu sur la table ce mar­di 2 avril 2019, la Ministre des sports Roxa­na MARACIEANU était l’in­vi­tée de l’é­mis­sion Réveil Matin Céline sur RMC Sport et en a pro­fi­té pour répondre à quelques ques­tions sur le sujet.

A la ques­tion “Allez vous léga­li­ser les com­pé­ti­tions de MMA en France” la Ministre des sports a répon­du posi­ti­ve­ment met­tant en avant le tra­vail qui a déjà été fait durant ces der­nières années à savoir la mis­sion par­le­men­taire ordon­née par le gou­ver­ne­ment fin 2016 qui consis­tait à obser­ver la pra­tique du MMA dans les clubs et connaitre les acteurs principaux.

“La com­pé­ti­tion au niveau natio­nal pour­ra être léga­li­sée si tou­te­fois effec­ti­ve­ment des fédé­ra­tions se pro­posent et que le mariage arrive à bien se faire entre les fédé­ra­tions », a décla­ré la ministre, invi­tée de l’émission

Avant de léga­li­ser les com­pé­ti­tions de MMA Roxa­na MARACIEANU sou­haite régle­men­ter ce sport pour pou­voir lui per­mettre d’é­vo­luer dans le bon sens et pou­voir suivre de prêt cette évo­lu­tion afin de la maî­tri­sée et inter­ve­nir effi­ca­ce­ment en cas de nécessité.

” Aujourd’hui on a ce sport très pra­ti­qué en France mais pas recon­nu, il y a donc le dan­ger que des édu­ca­teurs inter­viennent sans diplôme, et il y a aus­si le dan­ger que cette pra­tique se déroule dans des lieux avec des per­sonnes pas très bien inten­tion­nées, je pense à l’aspect radi­ca­li­sa­tion dans le sport ou par le sport. Donc on a envie de régle­men­ter pour pou­voir avoir un œil sur cette dis­ci­pline, sur ce sport assez complet”.

Le plus impor­tant main­te­nant est de trou­ver la ou les fédé­ra­tion (s) qui seront d’ac­cord et aptes à prendre en charge le MMA et sa régle­men­ta­tion qui néces­si­te­ra sans doute de nom­breuses obli­ga­tions admi­nis­tra­tives ce qui néces­site du temps et des moyens moyens financier.

“On lan­cé un appel à une mani­fes­ta­tion d’intérêt où les fédé­ra­tions vont se pro­po­ser pour accueillir cette dis­ci­pline” “Aujourd’­hui on ne sait pas si cela sera une ou plu­sieurs fédérations”

Voi­ci le replay de l’in­ter­ven­tion de Me MARACIEANU :

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous