Suivez-nous

Actualités

Amin Ayoub: Ahmed Amir parle trop, Maintenant, il doit faire ce qu’il dit

Au cours des derniers mois, les rivaux des poids légers Amin Ayoub et Ahmed Amir ont construit une rivalité qui était censée se conclure lors du BRAVE CF 5

Amin Ayoub: Ahmed Amir parle trop, Maintenant, il doit faire ce qu'il dit

Au cours des derniers mois, les rivaux des poids légers Amin Ayoub et Ahmed Amir ont construit une rivalité qui était censée se conclure lors du BRAVE CF 50.

Ce ne fut finalement pas le cas car Amir a fini par déclarer forfait quelques jours avant le combat en raison d’une blessure. Cependant, les plaisanteries entre les deux combattants de MMA ont continuées, et même pendant la nuit de combat quand Ayoub a combattu et gagné face à Mashrabjon Ruziboev.

A la base, Ayoub n’était pas l’objectif principal d’Amir, mais la victoire du Français sur Cleiton Silva en novembre 2020 et l’obtention de la ceinture des lightweights ont tout changé.

Le Français ayant maintenant la ceinture en sa possession, Amir a ciblé le nouveau champion. À partir de là, tout s’est rapidement intensifié au fur et à mesure qu’ils s’exprimaient sur les réseaux sociaux et dans les interviews.

Suite au forfait d’Amir, Mashrabjon Ruziboev est intervenu et a pris la place d’Amir pour affronter Ayoub dans une rencontre prévue en -74 kilos, où le champion français est sorti triomphant par décision unanime.

Alors qu’Ayoub était en train de célébrer sa victoire, Amir est sorti de nulle part et s’est engagé dans un échange verbal. Bien que la sécurité et les responsables à l’intérieur du site aient pu apaiser la tension, Il n’en reste pas moins que leur rivalité est encore montée d’un ton.

«Ahmed Amir parle trop. Maintenant, il doit être un homme et faire ce qu’il dit vouloir me faire », a déclaré Ayoub. Il a abandonné. Il a annulé le combat à cause d’une blessure. J’ai eu une blessure il y a deux semaines, mais je ne me suis pas retiré comme il l’a fait. »

«Même si je me suis blessé, je suis quand même allé me ​​battre parce que je suis le champion du monde des poids légers du BRAVE CF. J’ai un nom et une réputation à protéger », a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, Amir a essayé de minimiser les performances d’Ayoub en tant que compétiteur dans le sport, estimant qu’il a ce qu’il faut pour détrôner «Fierceness» et prendre sa place de champion de la division des poids légers.

«Je m’attendais à une bien meilleure performance de sa part (Ayoub), mais il a réalisé une très mauvaise performance contre un adversaire qui avait accepté de combattre au dernier moment. Est-ce cela que vous appelez un champion? S’il me combattait comme il a combattu lors de son dernier combat, il ne serait plus le champion aujourd’hui », a déclaré le prétendant égyptien.

«Je vous promets que quand je le combattrai, je le briserai», continua Amir. «Je lui rappellerai ses singeries enfantines sur les réseaux sociaux. La discussion est terminée. Je promets que je vais le battre et prendre sa ceinture. “

Pour Amir, faire tomber Ayoub de son perchoir ne sera que la cerise sur le gâteau car il tient à devenir l’homme qui aura le dernier mot dans une rivalité intense qui s’est maintenant transformée en une affaire personnelle.

«Si vous ne me respectez pas, je vous ferai me respecter. Si vous n’avez pas peur de moi, je vous ferai peur de moi. Si vous ne me voyez pas, je vous ferai me voir », prévient Amir.

Il semble que les enjeux soient beaucoup plus importants qu’auparavant, et il y a de fortes chances que la rencontre soit de nouveau organisée très bientôt.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *