Suivez-nous
Hexagone MMA Places

Actualités

Qu’est ce que la World Fighting League ? L’UFC doit-elle trembler ?

World Fighting league
Le logo de la World Fighting League

Ariel Helwani est connu pour diffuser des informations importantes sur le MMA, mais ce qu’il a récemment dévoilé via ses réseaux sociaux et diverses autres plateformes pourrait être sa plus grande bombe à ce jour.

Dans le cadre d’une chronique sur sa page SubStack publiée le 14 septembre, Helwani a déclaré: « Selon des sources, un certain nombre de personnes influentes de l’industrie se sont réunis pour créer une nouvelle ligue de MMA structurée davantage comme la NBA/NHL/NFL plutôt que comme les organisation de MMA habituelles. Cette nouvelle ligue comprendrait également une association d’athlètes qui mettrait en place des revenus 50/50, des contrats garantis, une assurance maladie, une assurance fin de carrière et un régime de retraite. Le plan est d’annoncer l’organisation dans les prochains jours, selon les dernières information. Ils espèrent se lancer en 2023. »

Le lendemain, sur son podcast « The MMA Hour », Helwani a ajouté :

“La nouvelle ligue est structurée comme une organisation à but non lucratif où les propriétaires de franchises indépendants formeront une équipe d’athlètes signés en agence libre ou via un système de drafting. Chaque équipe participera à des compétitions à domicile et à l’extérieur dans un format de ligue traditionnel dans le but de remporter une place pour les Playoff. Les propriétaires et les athlètes sont régis par les règlements de la ligue et la convention collective qui est appliquée par le commissaire et le conseil des gouverneurs.

Sur son même blog SubStack où il a initialement annoncé la nouvelle, Helwani a donné de nouvelles informations, quelques jours plus tard, sur la World Fight League.

Une nouvelle qui tombe à pic ?

Ce qui rend l’actualité d’Helwani particulièrement intéressante, c’est son timing. L’annonce intervient après que plusieurs combattants se soient exprimés sur le salaire et l’assurance maladie qu’ils reçoivent de l’UFC, ainsi que sur toute cette absurdité de Jake et Logan Paul qui continue de persister et jette également plus de lumière sur les problèmes salariaux actuels dans le secteur des sports de combat. Une ligue avec un syndicat de combattants et des contrats équitables est quelque chose qui pourrait directement attirer l’attention de Dana White, et peut-être l’inquiéter, lui et d’autres parties prenantes de l’UFC.

La WFL, une grande équipe.

Selon le rapport d’Helwani, la WFL est en préparation depuis 2020 et a obtenu le statut à but non lucratif le 3 mai 2021. Il semble que la ligue ait encore beaucoup de choses à régler avant d’être prête à commencer. Sans parler de rivaliser avec l’UFC, son évolution est suffisamment avancée pour qu’elle soit prête à annoncer ses plans, qui comprend une date de début prévue en 2023.

Il n’a pas encore été révélé qui est exactement derrière la création de cette ligue de combat, mais Helwani a pu confirmer que le groupe comprend plusieurs athlètes professionnels anciens / actuels du monde de la NFL, de la NBA et du MMA, y compris plusieurs personnes du MMA incluant des champions du monde, cinq anciens promoteurs de MMA respectés, d’anciens cadres et entremetteurs de MMA, des acteurs et des artistes d’enregistrement.

Jusqu’à 2304 combattants !

L’espoir est de faire de la WFL une ligue mondiale avec quatre conférences (régions): Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe/Afrique, Asie/Océanie. Le plan est d’avoir entre 8 et 24 équipes dans chaque conférence. Chaque équipe aura 24 combattants ; trois dans chaque catégorie de poids.

La WFL peut elle faire de l’hombre à l’UFC ?

Helwani a déclaré qu’il continuerait à tenir de partager des nouvelles informations quand elles seront disponibles et, à mesure que les choses progressent, on peut se demander comment l’UFC réagira, que cela soit Dana White ou tous les combattants mécontent de leur contrat actuel.

L’UFC a une marque qui sera difficile à devancer, et personne ne connaît mieux le business du fight game (du moins le côté commercial) que Dana. Mais il y a eu beaucoup de rapports ces dernières années sur des contrats UFC injustes. Les combattants commencent à parler de plus en plus et quelle que soit la force de la marque UFC, elle a toujours besoin des meilleurs combattants pour maintenir sa domination dans le monde du MMA.

Peut-être que Dana commencera à mettre en place des contrats plus équitables et à nettoyer un peu l’image publique de l’UFC avec une certaine bonne volonté envers l’ensemble de sa liste de combattants (pas seulement les vaches à lait). Et peut-être que cela suffira à écraser la World Fight League avant même qu’elle arrive a se mettre en place. Ou peut-être que l’UFC maintiendra le statu quo. Ensuite, il appartiendra aux combattants actuels et futurs de décider du type d’accord dans lequel ils souhaitent s’engager au moment de la négociation des contrats.

Source: MyMMANews.com

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *