Fernand LOPEZ pense que l'UFC ne pourra pas venir en France avant 2021

Fernand lopez UFC France

En ligne le dimanche, 05 avril 2020. Posté dans les catégories MMA France, UFC France

L'UFC en France en 2020, ça se complique...

Il se pourrait bien que notre attente soit, encore, un peu plus longue que prévue avant que l'UFC se rende en France.

Fernand Lopez, propriétaire du gymnase MMA Factory à Paris, ainsi que de la nouvelle promotion afro-française du MMA, Ares FC, a déclaré sur MMAJunkie.com qu'en dépit de l'évolution de la légalité du MMA en France, nous n'y verrons probablement pas d'événement avant 2021.

L'épidémie de coronavirus a forcé l'UFC à annuler jusqu'à présent trois événements, provoquant un grand remaniement dans le calendrier 2020. Cela fait de la France un endroit improbable pour le reste de l'année.

"Certainement, si nous sortons de la pandémie, la fédération de boxe en France sera prête à partir d'ici le mois d'août, probablement en septembre", a déclaré Fernand. "Si les délais sont respectés, cela peut être faisable."

"Le MMA est définitivement légalisé et il leur suffit d'apporter les règles que nous, les organisations, devons suivre pour que tout se déroule correctement. Cela étant dit, si je me fie à ce que je vois aujourd'hui, je ne pense pas que nous aurons l'UFC en France avant 2021. Je ne pense pas que cela arrivera."

Le MMA en France a connu une croissance exponentielle, en particulier avec la montée en puissance du candidat aux poids lourds de l'UFC Francis Ngannou, sorti du gymnase de Lopez à Paris.

Lopez attribue cette montée à la motivation supplémentaire des combattants français, considérant que chaque combat les oblige à voyager à l'étranger et à concourir en territoire hostile.

"Parce que nous avons dû voyager dans des territoires hostiles pour combattre ... nous travaillons beaucoup pour cela", a déclaré Lopez. "En France, nous avons encore beaucoup de talent dans certains sports comme le muay thaï ou le judo. Nous avons beaucoup d'expérience dans les sports de combat, alors maintenant les gens ont commencé à croire. Quand le MMA a commencé, c'était il y a longtemps, il y a environ 20 ans en France, voir un Français à l'UFC était très rare et les gens qui y allaient ne faisaient généralement qu'un seul combat."

Avant Ngannou, Lopez avait déjà quelques combattants de renommées internationales comme Taylor Lapilus, Mickeal Lebout et, plus récemment, l'ajout d'une nouvelle étoile montante dans la division des poids lourds, Ciryl Gane.

"Nous ne pensions pas à l'époque qu'un Français puisse réussir à l'UFC", a déclaré Lopez. "Et quand j'ai eu Taylor Lapilus à l'UFC, à l'époque, il avait 22 ans et les gens ne comprenaient pas ce que ce gamin faisait là parce que nous n'avions pas beaucoup de combats avec lui. Mais il a fait réussi de belles choses avec trois victoires en quatre combats.

«Après cela, nous avons eu Mickeal Lebout, puis nous avons eu Francis Ngannou. Alors oui, le MMA Factory a apporté cette confiance qu'un français peut devenir quelque chose et emménager. Et c'est ce que Francis Ngannou montre à l'UFC. Et maintenant, Ciryl Gane vient de se classer dans le top 15, et nous avons encore de bons talents à venir."

Google Plus

Fernand Lopez Fernand LOPEZ OWONYEBE

Nb de combats :
17
Victoires:
10
KO / TKO:
4
Soumissions:
3

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image