MMA: Sa légalisation en France est repoussée

MMA FRANCE

En ligne le mercredi, 04 décembre 2019. Posté dans les catégories MMA / Pancrace / Kempo - News, MMA France

France, la légalisation du MMA prend du retard

Selon un communiquer du ministère des sports datant du 4 décembre, l'arrivée du MMA en France ne se fera finalement pas en janvier 2020 et il faudra attendre fin février voir un peu plus encore pour que le ministère des sports Français autorise les compétitions de MMA sur son sol.

En octobre dernier le ministère des Sports avait décidé d'accorder deux mois supplémentaires pour permettre à toutes les fédérations candidates de mettre en place et valider leur dossier. Un délais qui ne devait pas avoir de conséquence sur la légalisation prévu initialement pour le 1er Janvier 2020.

Au total six fédérations ont validé leurs dossiers et sont actuellement en course pour la gestion du MMA en France. La date butoir pour les inscriptions était fixée au 27 novembre et il faut maintenant attendre la décision d'une commission mise en place qui aura pour objectif d'auditionner et de choisir la fédération la compétente et la plus à même de prendre en charge les différents aspects que regroupe la gestion d'une discipline (encadrement, enseignement et sécurité).

Liste des fédérations intéressées:

  • FFKMDA
  • FFSavate
  • FSGT
  • FFLutte
  • FFBoxe
  • FFKarate

C'est M. Laurent TOUVET, conseiller d'Etat et actuel préfet du Haut -Rhin qui s'occupera d'auditionner chaque fédération avant de remettre son rapport à la ministre Roxana MARACIEANU qui comptera sur l'avis du Comité National Olympique et Sportif Français (qui devrait se prononcer en février) pour valider sa décision.

Coup dur pour les organisateurs qui se préparaient à profiter de l'arrivée du MMA en France, plusieurs événements sont en préparation pour le premier semestre 2020 et risquent d'être annulés ou déplacés.

Retrouvez-ci dessous le communiqué officiel datant du 4 décembre 2019:

A la suite de l'appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé en vue de l'octroi d'une délégation de la discipline des arts martiaux mixtes (MMA) à une fédération sportive, la direction des sports a reçu six dossiers déposés par les fédérations suivantes: fédération française de boxe, fédération française de karaté et disciplines associées, fédération française de kickboxing muay thai et disciplines associées, fédération française de lutte et disciplines associées, fédération française de savate, boxe française et discipline associée, fédération sportive et gymnique du travail.

Une commission présidée par M. Laurent Touvet, conseiller d'état, actuellement préfet du Haut-Rhin, sera chargée, au vu du dossier déposé, d'auditionner chaque fédération candidate et de formuler un avis afin d’éclairer le choix de la ministre dans sa décision d'attribution de la délégation.

En effet, l'objectif de cette démarche novatrice est de permettre à la ministre, au moment de sa prise de décision, de disposer d'éléments expertisés sur les garanties sportives, techniques administrative et financières de la fédération retenue. Rappelons que celle-ci sera chargée de déployer cette pratique dans des conditions optimales d'enseignement, d'encadrement et de sécurité.

La décision d'attribution des la délégation interviendra après avis du Comité national olympique sportif français dans le courant du mois de février 2020.

Ce calendrier impliquera possiblement, pour la fédération retenue, des modifications statutaires et organisationnelles. la délégation permettra à cette fédération de préciser la date à partir de laquelle elle sera en capacité d'organiser les compétitions ou d'autoriser les manifestations, amateurs ou professionnelles.

Google Plus

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image