Connect with us

Actualités

Mohammed Shahid – Le BRAVE CF mise sur le sport, pas sur l’argent

Avec 18 évé­ne­ments orga­ni­sés depuis 2020, et ce mal­gré la pan­dé­mie qui a ralen­tie de nom­breuses orga­ni­sa­tions, le BRAVE CF se place comme l’une des organis

Mohammed Shahid - Le BRAVE CF mise sur le sport, pas sur l'argent

Avec 18 évé­ne­ments orga­ni­sés depuis 2020, et ce mal­gré la pan­dé­mie qui a ralen­tie de nom­breuses orga­ni­sa­tions, le BRAVE CF se place comme l’une des orga­ni­sa­tions de MMA les plus solides et les plus énergiques.

Déci­dé à faire encore plus, le pré­sident du BRAVE CF, Moham­med Sha­hid, ancien com­bat­tant de MMA sur­nom­mé “The Hawk”, pense réel­le­ment pou­voir chan­ger la dyna­mique du MMA en diri­geant ce sport vers une éthique plus humaine, plus mon­diale, et plus durable.

Retrou­vez ci-des­sous notre inter­view exclu­sive de M. Sha­hid qui nous parle de son orga­ni­sa­tion, des objec­tifs et de la rela­tion étroite entre le BRAVE et la France.

LE BRAVE Combat Fédération

Le BRAVE CF a beau­coup gran­di depuis ses débuts en 2016, à quoi pen­sez-vous que cela est dû ?

La crois­sance est due au fait que nous ne sommes pas dans le même sec­teur que l’UFC ou le Bel­la­tor. Nous sommes ici pour chan­ger le sport du MMA. La BRAVE Com­bat Fédé­ra­tion a fait aux nations et aux ath­lètes plus que ce que la plu­part des pro­mo­tions ont fait en 10 ans.

Selon vous, quels sont les points forts du BRAVE CF ?

BRAVE CF ne consi­dère pas les reve­nus comme la prio­ri­té, ni la valeur de sa marque comme la prio­ri­té. Nous avons une vision qui consi­dère le sport MMA comme la prio­ri­té. Cela a été notre point fort. Étant don­né que le MMA en tant que sport a la 3e plus grande base de fans, le MMA en tant que sport est l’un des plus dyna­miques. Les gens confondent le sport avec les marques.

Quels sont les objec­tifs du BRAVE CF pour 2021–2022 ?

C’est une autre année avec des défis pan­dé­miques à tra­vers le monde à rele­ver. Mais l’ob­jec­tif est de s’as­su­rer que nous déve­lop­pons tou­jours le mar­ché euro­péen du MMA et que le mar­ché sud-amé­ri­cain reste actif. Mais le plus impor­tant est d’in­tro­duire le modèle MMA qui change le sport en 2022, qui ver­ra le monde du MMA s’u­nir sous une seule struc­ture éco­no­mique et régle­men­taire du sport.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Dans 10 ans, nous ver­rons que les marques d’é­vé­ne­ments MMA qui sont au som­met du monde du MMA seront en perte de vitesse. Le sport du MMA se déve­lop­pe­ra éco­no­mi­que­ment et four­ni­ra les valeurs spor­tives les plus fortes aux nations du monde entier sous un même toit et rejoin­dra le monde du foot­ball et du bas­ket-ball en tant que véri­table entre­prise spor­tive. Dans 10 ans, la vision de BRAVE CF sera connue comme la struc­ture qui a chan­gé le MMA pour toujours.

Cer­taines orga­ni­sa­tions ont des liens avec l’UFC, est-ce le cas pour le BRAVE CF ?

Comme nous l’a­vons dit, toutes ces marques sont très petites pour le sport. BRAVE CF a pour mis­sion d’a­me­ner le sport au point que le MMA mérite d’être. L’UFC et d’autres ne sont que dans le domaine de l’é­vé­ne­men­tiel. Vous ne ver­rez jamais l’in­dus­trie des médias, les mana­gers, les ath­lètes des pays qui ne sont pas leur prio­ri­té se déve­lop­per. Ce sport est mon­dial et mérite que l’in­dus­trie soit construite à l’é­chelle mon­diale. Nous allons le faire et nous ne pou­vons pas être liés à d’autres grandes marques car elles sont occu­pées à lut­ter pour que leurs résul­tats soient bons pen­dant que nous tra­vaillons avec des pro­mo­tions locales pour les por­ter et atti­rer l’at­ten­tion du gou­ver­ne­ment sur le sport, atti­rer les sec­teurs pri­vés et plus impor­tant encore, construire un éco­sys­tème spor­tif uni­fié à l’é­chelle mon­diale dans le MMA.

Quels sont les chiffres clés de l’or­ga­ni­sa­tion aujourd’hui

Nous sommes la pro­mo­tion MMA la plus mon­diale, nous avons le meilleur pro­gramme de recru­te­ment, nous avons le pro­gramme de déve­lop­pe­ment spor­tif le plus solide. BRAVE CF est l’a­ve­nir du MMA.

LE BRAVE CF et la FRANCE

La France et le BRAVE CF ont sou­vent été asso­ciés, du fait qu’il y a beau­coup de com­bat­tants fran­çais qui y com­battent, mais aus­si parce que la France a des cham­pions de l’or­ga­ni­sa­tion comme Amin Ayoub actuel­le­ment mais aus­si Elias Bou­degz­dame qui fut le pre­mier com­bat­tant au monde à gagner une cein­ture du BRAVE CF. Pou­vez-vous reve­nir sur ces faits avec nous ?

Oui, nous avons tou­jours eu des com­bat­tants fran­çais avec BRAVE CF dès le pre­mier jour et c’est une grande par­tie de notre his­toire. Nous croyons que le MMA euro­péen est un fac­teur impor­tant. Nous devions éga­le­ment por­ter une atten­tion par­ti­cu­lière à la France en rai­son de la dif­fi­cul­té qu’a­vaient aupa­ra­vant les com­bat­tants fran­çais à construire leurs records et leur expé­rience sur le cir­cuit natio­nal. Main­te­nant que le MMA est offi­ciel, les choses vont beau­coup mieux. Nous devions jouer un rôle en pré­sen­tant les meilleurs talents et éga­le­ment en les dépis­tant en fonc­tion de leurs mérites en dehors du MMA éga­le­ment. Cette his­toire se pour­sui­vra entre BRAVE CF et la France lorsque nous amè­ne­rons bien­tôt ces gar­çons à un évé­ne­ment en France et leur don­ne­rons enfin l’op­por­tu­ni­té de se battre devant leurs amis et leur famille.

Que pen­sez-vous des com­bat­tants fran­çais et de leur niveau ?

Les com­bat­tants fran­çais ont tou­jours mon­tré leur qua­li­té en Kick­boxing, Muay Thai, Judo et dans de nom­breux sports de com­bat. Nous avons don­né une plate-forme pour que les com­bat­tants soient actifs et se battent contre les meilleurs. Vous pou­vez voir la mon­tée de Benoit St. Denis (aspi­rant au titre mon­dial des super-légers), Amin Ayoub (cham­pion du monde des poids légers), Abdoul Abdou­ra­gui­mov (ancien cham­pion du monde des super-légers et actuel aspi­rant numé­ro un). Ce sont quelques-uns des meilleurs com­bat­tants du monde. Je crois qu’il y en a beau­coup d’autres qui brille­ront à tra­vers BRAVE CF dans les années à venir.

Amin Ayoub est actuel­le­ment invain­cu au BRAVE CF et pos­sède la cein­ture des poids légers. Quelle est la pro­chaine étape pour lui ?

La divi­sion des poids légers de BRAVE CF est dans une dyna­mique folle. Amin Ayoub est le cham­pion actuel et devait com­battre le concur­rent n°1 Ahmed Amir d’E­gypte. Le com­bat a été annu­lé en mars 2020. Au même moment, il y avait un com­bat entre Rolan­do Dy #1 Light­weight aux Phi­lip­pines pour lut­ter contre la plus grande star du MMA du Kir­ghi­zis­tan, Abdi­sa­lam Kuba­nych­bek. Puisque nous avons pro­mis à Kuba­nych­bek qui a rem­por­té ce com­bat le vain­queur d’A­min Ayoub et Ahmed Amir, nous devons voir Amin et Ahmed se battre et Kuba­nych­bek aura une chance de rem­por­ter le vain­queur. Main­te­nant, Ahmed est absent en rai­son d’une bles­sure et s’il est de retour dans les 2 pro­chains mois, le com­bat pour le titre repren­dra. Sinon, Ahmed devra attendre et Kuba­nych­bek inter­vien­dra pour com­battre Amin Ayoub. Voyons donc.

La sou­te­nance devra avoir lieu cette année, dans les 3 pro­chains mois. Mais, nous devons dénouer ce nœud pour voir si ce sera Ahmed Amir ou Kubanychbek.

Com­bien de com­bat­tants fran­çais, belges et suisses évo­luent chez vous actuellement ?

En France, nous avons actuel­le­ment 10 com­bat­tants actifs : Malik Merad, Elias Bou­degz­dame, Abdel­mou­men Mssaate, Yanis Ghem­mou­ri, Michael Alja­rouj, Abdoul Abdou­ra­gui­mov, Ibra­him Mané, Benoit Saint Denis, Ylies Dji­roun, et Amin Ayoub. En Bel­gique, nous avons actuel­le­ment un com­bat­tant actif : Issa Isa­kov. En Suisse, nous avons actuel­le­ment 3 com­bat­tants actifs : Husein Kadi­ma­go­maevKevin Ruart et Moha­med Said Maa­lem.

Le fait que plu­sieurs com­bat­tants fran­çais évo­luent actuel­le­ment au BRAVE CF laisse pen­ser qu’il serait inté­res­sant de voir le BRAVE Orga­ni­ser un grand évé­ne­ment en France. Y pen­sez-vous ? Si oui, où et quand ?

Oui, bien sûr, nous y pen­sons. Nous vou­lons en faire un grand pas vers l’a­ve­nir du MMA en France. Les com­bat­tants seront si heu­reux de com­battre enfin dans leur propre pays. Nous ne pou­vons tout sim­ple­ment pas déci­der quand car chaque jour la situa­tion dans le monde change des poli­tiques COVID aux vols inter­na­tio­naux, etc. Mais ras­su­rez-vous, lorsque les choses seront calmes, nous ferons un grand spec­tacle en France dont les com­bat­tants et les fans se souviendront.

Peut-on suivre les évé­ne­ments BRAVE en direct en France, Bel­gique et Suisse ?

En Suisse, les fans peuvent regar­der la dif­fu­sion en direct sur Fighting.DE comme en Autriche et en Alle­magne. Quant à la France et la Bel­gique, les fans peuvent regar­der le strea­ming en direct et gra­tui­te­ment sur BRAVE CF TV en se connec­tant sim­ple­ment et en créant un compte.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous