All for Joomla All for Webmasters

Nicolas WAMBA met fin à sa carrière de Kickboxeur.

Nicolas WAMBA met fin à sa carrière de Kickboxeur.

En ligne le mercredi, 21 février 2018. Posté dans les catégories Muay Thai / K1 - News

Au revoir Capitaine !

Après l'annonce de Mickael PISCITELLO c'est au tour du poids-lourd Français Nicolas WAMBA de tirer sa révérence et de stopper sa carrière dans le Kickboxing. L'ancien combattant du GLORY a du faire un choix entre la santé et le sport, un choix qui semble facile dans un premier temps mais qui devient tout de suite douloureux quand on pense à tout les efforts fournis pour réussir dans un sport qui demande beaucoup de rigueur et de nombreux sacrifices.

En juin 2017, alors qu'il venait de combattre à Paris à l'occasion du GLORY 42, Nicolas ne se sentait pas bien et à du aller à l’hôpital quelques heures après son combat afin de faire des analyses qui se sont avérées finalement peu concluantes. De retour à Agde Nicolas est allez sous la surveillance d'un spécialiste pendant une dizaine de jours et a finalement appris la mauvaise nouvelle, l 'Agathois a été victime de ce qu'on appel une Ischémie Cérébrale Transitoire (baisse de la perfusion sanguine) ce qui est comparable à un petit AVC. Suite à ce résultat le medécin à vivement conseillé à Nicolas de ne plus faire de compétition.

Bien sur la nouvelle a été dure à encaisser, à 30 ans le Kickboxeur a réussi a devenir l'un des meilleurs poids-lourds au monde et venait de signer une seconde victoire consécutive avec le GLORY. Difficile de tirer un trait sur tant de travail mais beaucoup de bonnes et belles raisons lui ont permis de faire le bon choix. En effet Nicolas est père de deux enfants depuis juillet 2017 et vient de finir de construire sa maison faisant de lui un homme et un papa comblé.

"Au début le choix fut très difficile, quand je pense à tout les sacrifices que j'ai du faire pour en arriver là, toutes les heures d’entraînements, le temps passé loin de mes proches, accepter de tout arrêter me semblait vraiment compliqué"

"Il m'a fallut quelques jours avant de finalement me résigner à mettre un terme à cette belle aventure. Aujourd'hui j'ai Caroline et deux enfants et c'est bien sur de mon devoir de m’assurer de pouvoir continuer à m'occuper d'eux"

Ainsi, Nicolas WAMBA met fin à sa carrière de Kickboxeur qu'il avait débuté dans les années 2000. Au total, "Junior" aura remporté plusieurs ceintures prestigieuses, de champion de France à Champion du Monde, en passant par champion d'Europe et Intercontinental.  WAMBA accuse également des victoires prestigieuses sur Daniel SAM, Stephan LEKO, Ismael LONDT, et dernièrement sur Jonatha DINIZ pour ne citer qu'eux. Il était également le numéro 1 Français de la division reine et venait tout juste de rentrer dans le l'illustre TOP 10 du GLORY.

Suite à cette annonce, nous avons eu envie de lui poser quelques questions sur ses expériences vécues lors de sa carrière internationale.

Nicolas, finalement, quelle sera ton plus beau souvenir ?

Mon meilleur souvenir est surement mon combat face à Stephan LEKO à St Tropez en 2013. Ce n'est pas le fait que je me suis imposé par KO mais plutôt le fait que j'avais eu l'honneur de combattre face à Stephan, un combattant qui a fait les belles heures du K-1 et qui a affronté les meilleurs de sa catégorie. C'était un combattant qui m'avait fait rêver durant ma jeunesse et être face à lui n'avait pas de prix"

wamba vs leko

Quelle est ta plus belle victoire ?

Ma victoire la plus prestigieuse fut face au Japonnais Ishiyama TOMOHIRO (Raoumaru) en mars 2014 au 11e Trophée de l’éphèbe. Déjà il y avait un championnat du monde en jeu ce qui était une première pour moi mais c'était également face à un adversaire qui était particulièrement reconnu à l'époque surtout au Japon. Je me suis imposé par TKO sur un coup de pied retourné lors de la seconde reprise et forcement c'était un moment inoubliable pour moi surtout que j'étais devant mon public.

wamba vs raoumaru

Le combat le plus dur ?

Le combat le plus dur mentalement fut celui face à Jamal BEN SADDICK en mai 2014 aux USA à l'occasion de mon premier combat avec le GLORY. Au niveau personnel tout n'allait pas pour le mieux et forcement cela à joué sur ma préparation et sur ma concentration. Le jour J je me suis incliné par TKO et je dois avouer que ce fut un grand moment de doute pour moi.

Cela dit, le combattant le plus dur que j'ai affronté restera Daniel SAM. C'est un beau bébé de presque 2m et tout en muscle et lors de notre rencontre (en 2013 à Marseille) j'ai été surpris par la puissance de ses coups. Lors de certains ses middles je sentais mon corps trembler.. c'était particulièrement impressionnant.

Qui est le meilleurs poids-lourds pour toi actuellement ? 

Sans hésiter je dirais Rico VERHOEVEN !

Quels conseils donnerais tu aux jeunes kickboxeurs qui rêvent de faire carrière dans la boxe.

Je penses qu'il y a beaucoup de points importants si on veux avoir une belle carrière en boxe, comme dans tous les sports d'ailleurs j'imagine, mais pour moi les plus importants sont le travail et la discipline. Tous les grands champions sont hyper rigoureux et c'est la qu'ils prennent de l'avance sur les autres.

Est ce que tu garderas toujours un œil sur le kickboxing ?

Oui tout à fait, j'aime ce sport et je me suis fait quelques amis tout au long de ma carrière, ce sera un plaisir pour moi que de les voir évoluer.

Forcement tu dois avoir des remerciements à faire à tous ceux qui ont eu un rôle dans ta carrière ?

Oui bien sur, j'ai beaucoup de remerciements à faire car plusieurs personnes m'ont permis de réaliser cette aventure. Aussi je souhaiterais commencer par remercier Caroline qui a supporté mes absences et ses moments de stress, mon club le Masterkick et mon entraîneur Christophe, mon ostéopathe Laurent SCHMITT, mon manager Stéphane CABRERA pour m'avoir permis de boxer un peu partout dans le monde, mon ami Ange GIOVANNETI qui était présent dans mon coin lors de plusieurs combats important et Habib BAKIR pour avoir toujours cru en moi et m'avoir toujours supporté.

Un grand merci à mes sponsors forcement qui m'ont soutenu, le restaurant l'Arlequin Cap D’Agde, la famille VILLA, Metal BOXE, SODEAL, la ville d'Agde tout ceux qui ont soutenu et participé aux TEKB, la salle de sport New Concept MG 15.

Pour finir je me dois de remercier de tout cœur le public et les fans qui m'ont soutenu, cela a vraiment été une force pour moi et j’espère sincèrement leur avoir donné du plaisir et peut être même les avoir inspiré.

Merci à toi aussi Olivier pour tout ce que tu fais pour la boxe et félicitations pour ce que tu as réussi à faire avec Boxemag.com

wamba vs stallone

Google Plus

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image