Suivez-nous

Actualités

Samy Sana: ‘Chingiz Allazov n’aime pas être sous pression’

Samy Sana
Samy Sana de retour au ONE le 15 octobre face à Chingiz Allazov.

Vendredi, Samy Sana aura l’occasion de rajouter une belle ligne à son palmarès lors de son prochain combat qui l’opposera à la star Chingiz Allazov lors des 1/4 de finale du Grand-Prix 2021.

Depuis quelques années Samy Sana est devenu l’un des plus grands combattants de sa division, et ses succès sur Yodsanklai et Dzhabar Askerov lors du Grand-Prix 2019 du ONE on été un bon moyen de confirmer sa place dans le TOP 10.

Si Sana a déjà fait ses preuves, il lui reste encore de beaux combats à livrer et ce duel avec Allazov est sans doute l’un des plus attendu.

“Chingiz est un pur kickboxeur, avec une bonne anglaise et surtout de bons coups de pied”, admet Sana.

“Mais je pense qu’il n’aime pas être sous pression, et il est petit si vous le comparez à moi.” (Ndlr: Sana mesure 1,90m et Allazov 1,81m)

“Je suis plus fort mentalement”, affirme Sana. “Mon esprit est déterminé, se répétant sans cesse: tu ne peux pas tomber dans ce tournoi encore. “

Après avoir vaincu les deux grands du kickboxing lors du Grand Prix 2019, Sana a affronté Giorgio « The Doctor » Petrosyan en finale. Mais chaque fois qu’il essayait de faire pression sur la star arméno-italienne, il était aspergé de tonnes de coups de poing. Ni sa taille, ni son allonge ne pouvaient l’aider à échapper à la boxe de Petrosyan.

En fin de compte, “The Doctor” a remporté la victoire, et avec elle, la ceinture d’argent du tournoi et le prix de 1 million de dollars.

Sana n’a fait aucune excuse après le combat, mais il admet maintenant que sa préparation pour l’Arménien-Italien ne s’était pas déroulée comme prévu. Depuis lors, il a pu se recentrer, et maintenant il veut se servir de tout ce qu’il a appris pour écraser Allazov.

“En 2019, j’ai parfaitement performé jusqu’à la finale contre Petrosyan, où j’ai eu beaucoup de problèmes lors de ma préparation. Maintenant, je connais toutes mes faiblesses et toutes mes forces. Je sais comment travailler avec chacune d’elles”, dit Sana.

“Je me concentre uniquement sur la victoire. Comment je vais le battre et dans quel round ? Je m’en fiche. Mais le 15 octobre, il y aura une grande guerre”, dit Sana.

“Personne dans ce tournoi, à part moi, n’a perdu une opportunité de gagner 1 million de dollars”, a conclu Sana. ” Imaginez ma détermination. “

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *