Connect with us

Actualités

Colby Covington défie Jorge Masvidal et suggère un combat à “domicile”

Colby Covington

Il n’a pas fal­lu long­temps à Col­by Coving­ton pour lais­ser der­rière lui sa nou­velle défaite face à Kama­ru Usman et com­men­cer à pla­ni­fier son ave­nir. Conscient qu’il doit battre de grands noms pour obte­nir une nou­velle oppor­tu­ni­té de com­battre pour la cein­ture des ‑77kg, ‘Chaos’ a semble-t-il a déjà choi­si une nou­velle cible pour son pro­chain engagement.

Dans une conver­sa­tion avec la presse après le résul­tat de l’UFC 268, Coving­ton a élu Jorge Mas­vi­dal, son vieil ami et coéqui­pier de l’« Ame­ri­can Top Team » ‚comme rival idéal pour le remettre dans la course pour un nou­veau « Title Shot ». L’A­mé­ri­cain a sou­li­gné la vive riva­li­té avec son ancien par­te­naire d’en­traî­ne­ment comme la prin­ci­pale moti­va­tion de l’UFC à pro­mou­voir le duel entre eux, consi­dé­rant que les règle­ments de compte atti­re­raient l’at­ten­tion d’une grande par­tie de la com­mu­nau­té MMA et que, par consé­quent, appor­te­rait un ren­de­ment finan­cier satis­fai­sant à l’organisation.

Comme il ne pou­vait en être autre­ment, ‘Chaos’ en a éga­le­ment pro­fi­té pour pro­vo­quer la désaf­fec­tion. Conscient que Mas­vi­dal a un com­bat pré­vu contre Leon Edwards pour le 11 décembre pro­chain, le « bad boy » a sug­gé­ré que le rival aban­donne son enga­ge­ment et accepte de l’af­fron­ter au pre­mier tri­mestre 2022. Col­by a même men­tion­né le lieu pos­sible de l’é­vé­ne­ment qui allait accueillir le match tant atten­du entre eux : Mia­mi (USA), ville natale de ‘Game­bred’.

“Je pense qu’un com­bat contre Mas­vi­dal me met­trais près d’un nou­veau com­bat de cham­pion­nat. Il était l’un des meilleurs chal­len­gers avant d’être vain­cu deux fois de suite (par Usman). Vous, les jour­na­listes, avez mis beau­coup de lumière autour de lui, qu’il était cette super­star, qu’il était invin­cible, ses KO insen­sés. Ce com­bat doit avoir lieu. Il a tel­le­ment dit putain, il a tel­le­ment dit. C’est une riva­li­té per­son­nelle. Il y a beau­coup de ten­sion dans ce com­bat, il n’y a pas beau­coup d’autres com­bats comme celui-ci à l’UFC. La façon dont l’UFC peut le vendre. Alors, je sup­plie Hun­ter Camp­bell et Dana White de bien vou­loir lais­ser ce com­bat se pro­duire », a décla­ré Coving­ton, avant de sug­gé­rer la ville hôte du duel.

“S’il annule son com­bat avec Leon ‘Scott’ (Edwards), nous pou­vons le faire au pre­mier tri­mestre de l’an­née pro­chaine. Nous pou­vons le faire à Mia­mi. Nous avons le meilleur gou­ver­neur du monde, Ron DeSan­tis. Allons à Mia­mi pour voir qui est le roi. Je sais que je suis le roi de Mia­mi. Ila des pro­blèmes avec sa femme, il a une pen­sion ali­men­taire à payer en atten­dant. C’est un scé­lé­rat, lais­sez-moi finir ce type”, a lan­cé le “mau­vais gar­çon”, lors d’une conver­sa­tion avec des jour­na­listes lors de la confé­rence de presse d’a­près com­bat de l’UFC 268.

Col­by Coving­ton et Jorge Mas­vi­dal étaient des amis per­son­nels jus­qu’à il y a quelques années. Cepen­dant, avec la mon­tée de « Chaos » à l’UFC et, par défaut, la crois­sance du per­son­nage de « mau­vais gar­çon » uti­li­sé par lui pour pro­mou­voir sa car­rière, les poids wel­ters ont com­men­cé à échan­ger insultes publi­que­ment et la rela­tion d’a­mi­tié a pris fin. L’am­biance était si lourde que, même après une ten­ta­tive d’in­ter­ven­tion de Dan Lam­bert, pro­prié­taire de l’« Ame­ri­can Top Team », Coving­ton a été contraint de quit­ter l’é­quipe et de trans­fé­rer son camp d’en­traî­ne­ment au « MMA Mas­ters », aca­dé­mie éga­le­ment basée à. Flo­ride (États-Unis).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous