Connect with us

UFC - Ultimate Fighting Championship

Dustin Poirier : ‘J’ai vraiment le cœur brisé.’

dustin ufc 269

Abor­dant sa défaite face à Charles Oli­vei­ra quelques minutes plus tôt lors de la confé­rence de presse d’a­près com­bat de l’UFC 269, Dus­tin Poi­rier lut­tait contre ses émo­tions tout en essayant d’ac­cep­ter sa deuxième défaite dans un cham­pion­nat du monde.

“C’est nul”, a décla­ré Poi­rier lors de la confé­rence de presse. “J’ai tra­vaillé dur pour reve­nir ici et me battre pour un autre titre mon­dial. Je me suis encore fait sou­mettre. J’ai vrai­ment le cœur brisé.”

Favo­ri cette fois, Poi­rier a pris le contrôle tôt avec son style offen­sif des­truc­teur qui lui a per­mis de finir de nom­breux com­bat­tants de pre­mier plan au fil des ans.

Mal­gré tous ses efforts, Oli­vei­ra a refu­sé d’a­ban­don­ner alors qu’il reve­nait à Poi­rier jus­qu’à ce qu’il tente fina­le­ment un étran­gle­ment arrière pour le ter­mi­ner au troi­sième round.

Poi­rier n’a en aucun cas été sur­pris par Oli­vei­ra, mais cela n’en­lève tou­jours pas l’ai­guillon de la défaite.

“De toute évi­dence, je savais que son jiu-jit­su était le meilleur, l’un des meilleurs, le com­bat­tant qui a le plus de sou­mis­sions de l’his­toire de l’UFC était là”, a décla­ré Poi­rier. « C’est en quelque sorte la rai­son pour laquelle je ne suis pas deve­nu fou en essayant de balayer et de me rele­ver au deuxième tour. Parce que, comme je l’ai dit, je pré­fère perdre la manche plu­tôt que de don­ner mon dos et de perdre le com­bat en essayant de remon­ter. Mais il a fini par arri­ver dans mon dos mal­gré tout. Le gars est bon. C’est le champion.”

“Même chose avec Kha­bib. Il n’y a qu’une si petite marge d’er­reur dans ce genre de com­bats. Je me sen­tais bien. Après le pre­mier round assis sur mon tabou­ret, avant le deuxième, je buvais de l’eau et je pen­sais que je serais cham­pion du monde ce soir. C’est tel­le­ment fou ce que nous faisons.”

Avec cette défaite, Poi­rier tombe à 0–2 lors de ses deux com­bats pour le titre. Cela ne l’empêche en aucun cas de reve­nir pour une autre oppor­tu­ni­té de concou­rir à nou­veau pour un cham­pion­nat UFC.

Dustin Poirier va t’il repartir dans la course au titre ?

La vraie ques­tion est de savoir à quel point Poi­rier le veut et il n’est pas prêt à y répondre avant d’a­voir pris le temps de réflé­chir à ce revers, ce qui va déter­mi­ner ce qui va suivre pour lui.

“Je peux faire tout ce que je veux, a décla­ré Poi­rier. “Je peux me battre pour une autre cein­ture, je peux conti­nuer sur une autre séquence et je peux retour­ner là où je veux être. C’est juste que je dois savoir, j’en ai encore vrai­ment envie ? C’est la ques­tion à laquelle je dois me regar­der dans le miroir et répondre.”

“Est-ce que je veux le refaire ? Est-ce que je veux redes­cendre sur cette route ? Cette réponse vien­dra dans les pro­chains jours, les pro­chaines semaines. J’ai juste besoin de lais­ser pas­ser ça et de voir ce qui m’at­tend. Mais si c’est dans mon cœur et que c’est ce que je veux faire, je serai à nou­veau là pour me battre pour un autre titre mondial.”

Bien que ce ne soit cer­tai­ne­ment pas le résul­tat qu’il sou­hai­tait, Poi­rier ne peut pas regar­der en arrière en 2021 et pen­ser que cette année était un gas­pillage, sur­tout après avoir rem­por­té deux vic­toires sur Conor McGre­gor ain­si que le tra­vail qu’il a conti­nué à faire pour son Asso­cia­tion cari­ta­tive de la Fon­da­tion Good Fight.

Cela ne rend tou­jours pas cette der­nière défaite moins dou­lou­reuse, mais Poi­rier pro­met qu’il fini­ra par aller de l’avant.

“Je ne veux même pas pen­ser à qui ou à quoi la pro­chaine étape”, a décla­ré Poirier.

« Ça a été une année folle pour moi. Trois gros com­bats. Je veux juste ren­trer à la mai­son avec ma famille. Je suis en bonne san­té, ils sont en bonne san­té. Comme je l’ai dit, je ne suis pas étran­ger à ce genre de poste. Per­sonne ne veut être habi­tué à perdre, mais je suis juste habi­tué à apprendre. C’est comme ça. C’est le jeu de combat.”

“J’es­saie de ne pas m’as­seoir ici lors d’une autre confé­rence de presse et de pleu­rer devant vous les gars, mais je vais conti­nuer à faire ce que je fais, être un père, essayer d’être un phare de lumière, conti­nuer à moudre.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.