Connect with us
gva 3 banniere

UFC - Ultimate Fighting Championship

Francis Ngannou sur Ciryl Gane : Oui il est bon, mais je suis le champion

Francis Ngannou ciryl gane ufc paris 2022

Ciryl Gane a offert un superbe KO sur Tai Tui­va­sa pour cou­ron­ner l’UFC Paris, mais ne vous atten­dez pas à ce que Fran­cis Ngan­nou le loue de trop.

Le cham­pion des poids lourds de l’UFC était assis au bord de la cage pour le tout pre­mier évé­ne­ment de la pro­mo­tion en France et n’a pas vrai­ment été impres­sion­né par la conclu­sion du com­bat quand Gane a stop­pé Tui­va­sa avec une série de coups de poing.

Cela dit, Ngan­nou se sou­vient qu’il vient de battre Gane par déci­sion en jan­vier der­nier. Il don­ne­ra du cré­dit là où le mérite est dû, mais il ne peut que s’ex­ta­sier sur son ancien par­te­naire d’entraînement.

“Eh bien, je sais que c’est un grand com­bat­tant”, a décla­ré Ngan­nou à pro­pos de Gane lors d’une émis­sion réa­li­sée après le com­bat. “C’est dif­fi­cile de répondre à cette ques­tion pour un gars que j’ai bat­tu si je suis impres­sion­né par lui. Je veux dire qu’il est ici pour une rai­son. Je l’ai com­bat­tu pour une rai­son, parce qu’il est le can­di­dat n ° 1.”

“Oui, il est bon, mais je suis le cham­pion. Donc c’est vrai­ment dif­fi­cile d’être impres­sion­né. Belle performance.”

“Ce com­bat était très élec­trique, cepen­dant”, a décla­ré Ngan­nou à pro­pos de l’é­vé­ne­ment prin­ci­pal de same­di. “C’é­tait un com­bat plain d’ac­tions, puis à un moment don­né, vous voyez que le com­bat était ser­ré, puis il est reve­nu à l’a­van­tage de Ciryl, c’est ce que je pensais.”

“Parce qu’en ce qui concerne la dis­tance, il est bon pour contrô­ler cela et il a pu l’ap­pli­quer dans le com­bat de ce soir. Vous pou­vez voir les coups de pied du corps, c’est ce qui lui a valu la vic­toire. La com­bat était stra­té­gique et technique.”

En ce qui concerne la pro­chaine étape pour Ngan­nou, cela reste à voir alors qu’il conti­nue de se remettre d’une opé­ra­tion au genou après sa vic­toire sur Gane. Avant l’UFC 270, il a subi une déchi­rure du LCA, ce qui l’a obli­gé à subir une chi­rur­gie recons­truc­tive ce qui le main­tien­dra pro­ba­ble­ment à l’é­cart pen­dant le reste de l’année.

Ajou­tez à cela que Ngan­nou devrait deve­nir un agent libre en 2023 après avoir ter­mi­né son accord actuel avec l’UFC, bien que les deux par­ties sont tou­jours res­ter en com­mu­ni­ca­tion sur un accord poten­tiel pour un nou­veau contrat.

“Je n’ai pas de chu­cho­te­ments [sur la suite] pour le moment puisque je n’ai pas de calen­drier pour le retour”, a décla­ré Ngan­nou. “Je vais voir le méde­cin, je pense, dans une semaine. Je fais un sui­vi avec le méde­cin, donc ils vont véri­fier et voir com­ment ça se passe.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.