Connect with us
glory 83 ppv

UFC - Ultimate Fighting Championship

Gilbert Burns sur Khamzat Chimaev : Je pense que je vais l’affronter très bientôt

gilbert burns khamzat

Gil­bert Burns a tou­jours l’œil sur le som­met de la divi­sion des poids wel­ters de l’UFC, mais il n’est en aucun cas fer­mé à l’i­dée de com­battre la star mon­tante Daghes­ta­naise Kham­zat Chi­maev.

Burns (19−4 MMA) attends de savoir qui sera son pro­chain adver­saire car il est impa­tient de pour­suivre son che­min vers un nou­veau com­bat de cham­pion­nat. Le Bré­si­lien a récem­ment rem­por­té une vic­toire signi­fi­ca­tive sur Ste­phen Thomp­son en juillet. C’é­tait son pre­mier com­bat depuis son revers face au cham­pion Kama­ru Usman quelques mois plus tôt.

S’il devait choi­sir, Burns aime­rait affron­ter Col­by Coving­ton, qui vient de perdre contre Usman lors de l’UFC 268, mais l’an­cien chal­len­ger ne fermes aucune autre porte.

“Pour Col­by, je serais par­fait”, a décla­ré Burns à MMA Jun­kie. “C’est le com­bat que je veux. Il sait que je le veux. Mais quand c’est le moment d’ap­pe­ler un gars, quand il est temps de choi­sir un adver­saire, ils ne me choi­sissent pas. Je pense qu’ils savent pour­quoi. Leon (Edwards) ne men­tionne jamais mon nom. Col­by ne dit jamais mon nom. (Jorge) Mas­vi­dal ne dit jamais mon nom. C’est pour une rai­son, et ils savent pourquoi.”

“Je sais que j’ai per­du ce com­bat pour le titre, mais j’ai fait beau­coup de grandes choses dans cette divi­sion, et ils le savent. C’est donc ce que je regarde. Je serai prêt. Col­by, Mas­vi­dal, Leon, même Kham­zat à l’a­ve­nir, c’est une excel­lente option pour moi. Je ne dis jamais non pour un com­bat. Je crois tou­jours que (Kham­zat doit) faire un peu ses preuves, mais je suis tou­jours prêt à com­battre n’im­porte lequel de ces gars.”

Mas­vi­dal, Edwards et Coving­ton sont des vété­rans expé­ri­men­tés qui sont des pré­ten­dants depuis un cer­tain temps. Chi­maev (10−0 MMA) est un nou­veau visage qui est invain­cu et qui est déjà là la 10eme place du ran­king depuis sa vic­toire sur Jin­gliang à l’UFC 267.

Burns consi­dère Chi­maev comme un com­bat­tant légi­time et pense qu’il rejoin­dra bien­tôt l’é­lite de la division.

“Je pense que oui. il est réel”, a décla­ré Burns. “Je pense qu’il a été tes­té. Les gens disent : ‘Oh, non. Il est juste non.’ Je pense qu’il a com­bat­tu quelques bons com­bat­tants. Et l’autre chose aus­si, c’est la façon dont il les a battus.”

“Je pense que je vais l’af­fron­ter très bien­tôt. Je pense qu’il a besoin d’une vic­toire de plus, et je pense qu’il aura (la vic­toire). Et si les choses conti­nuent comme ça, comme Col­by ne dit même pas mon nom, ni Mas­vi­dal, ni Leon, alors pour­quoi pas ? Je vais lui don­ner l’opportunité.”

Selon les der­nières rumeurs, un com­bat entre Chi­maev et Burns serait déjà en pré­pa­ra­tion pour le mois de janvier.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.