Connect with us

UFC - Ultimate Fighting Championship

Jan Blachowicz terrasse Dominick Reyes par K.O et s’empare de la ceinture light-heavyweight

Dans le co-main event de l’UFC 253, Jan Bla­cho­wicz (26−8) et Domi­nick Reyes (13−1) s’affrontaient pour le titre light-hea­vy­weight lais­sé vacant par Jon Jon

Jan Blachowicz terrasse Dominick Reyes par K.O et s’empare de la ceinture light-heavyweight

Dans le co-main event de l’UFC 253, Jan Bla­cho­wicz (26−8) et Domi­nick Reyes (13−1) s’affrontaient pour le titre light-hea­vy­weight lais­sé vacant par Jon Jones. 

Démon­trant tout l’étendue de la légen­daire « Polish power » (puis­sance polo­naise), Jan Bla­cho­wicz a fait le com­bat qu’il fal­lait face au très dan­ge­reux Domi­nick Reyes. Deve­nant le pre­mier homme polo­nais à décro­cher l’or à l’UFC, le com­bat­tant âgé de 37 ans s’est impo­sé par TKO en fin de deuxième round. 

Domi­nick Reyes sor­tant d’une défaite contro­ver­sée par déci­sion una­nime face au légen­daire Jon Jones, le Polo­nais était vu comme l’outsider avant le com­bat. Pour­tant, c’est bien Bla­cho­wicz qui a domi­né les débats du début à la fin du combat.

Jan a mon­tré, dès le début du pre­mier round, qu’il était là pour mettre la pres­sion sur l’Américain. Effi­cace en anglaise et en low-kicks, le Polo­nais a sur­tout très dure­ment tou­ché Reyes au corps avec des middle kicks en fin de com­bi­nai­sons, lais­sant déjà une impres­sion­nante marque au niveau des côtes de son adver­saire. « The Devas­ta­tor » s’engage lui peu et peine à trou­ver une ouver­ture pour pla­cer sa gauche sur­puis­sante ou son left high-kick.

Dans la deuxième reprise, l’Américain d’origine mexi­caine semble un peu plus dans son com­bat. Mal­gré tout, Bla­cho­wicz a trou­vé son rythme et conti­nue a atta­quer effi­ca­ce­ment et à faire recu­ler Reyes. S’il conti­nue à pilon­ner les côtes de Reyes avec des middles, c’est sur une de ses explo­sions en anglaise, où il brise le nez de l’Américain d’une droite, que sonne le début de la fin. Sen­tant l’odeur du sang, le Polo­nais délivre une ava­lanche de coups à Reyes, vacillant, qui fini­ra par tom­ber au sol sur un puis­sant cro­chet gauche à la tempe, avant que l’arbitre n’arrête le combat.

Retrou­vez tous les résul­tats de l’UFC 253 ici

Il est le deuxième com­bat­tant polo­nais à décro­cher une cein­ture UFC (après la com­bat­tante straw­weight Joan­na Jedr­ze­jc­zyk, en 2015). Juste après avoir été cou­ron­né, le nou­veau cham­pion a immé­dia­te­ment évo­qué sa volon­té de com­battre celui qui règne sur cette caté­go­rie depuis une décen­nie et qui a récem­ment lâché son titre pour mon­ter en poids lourds : “J’ai une seule per­sonne en tête. Jon Jones, t’es où ? Ne sois pas lâche, je suis là. C’est comme ça qu’on fait en Pologne, je t’attends… ”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous