Connect with us
gva 3 banniere

UFC - Ultimate Fighting Championship

Nate Diaz ne fait officiellement plus partie de l’UFC

Nate Diaz ne fait officiellement plus partie de l'UFC

Nate Diaz est offi­ciel­le­ment un agent libre après avoir été reti­ré de la liste de l’UFC.

Cette déci­sion inter­vient après que Diaz ait hono­ré son contrat avec sa vic­toire sur Tony Fer­gu­son en sep­tembre, mais l’an­cien chal­len­ger au titre de l’UFC n’a en fait été reti­ré de la liste active que cette semaine. Les res­pon­sables de l’UFC ont confir­mé la nou­velle à MMA Figh­ting mardi.

Le repré­sen­tant de Diaz, Zach Rosen­field, a éga­le­ment confir­mé que le natif de Stock­ton, en Cali­for­nie, n’est offi­ciel­le­ment plus lié avec l’UFC.

Fort de 27 com­bats avec l’UFC, Diaz a fait savoir qu’il pré­voyait de tes­ter le sta­tut d’agent libre après la fin de son der­nier contrat avec la promotion.

Il devait ini­tia­le­ment affron­ter Kham­zat Chi­maev lors de l’é­vé­ne­ment prin­ci­pal de l’UFC 279, mais le lut­teur tchét­chène a tota­le­ment man­qué la pesée, ce qui a entraî­né un chan­ge­ment d’ad­ver­saire à la der­nière minute. Diaz a fina­le­ment affron­té Fer­gu­son à la place et s’est impo­sé au qua­trième tour avec une sou­mis­sion (Guillo­tine).

Par la suite, le pré­sident de l’UFC, Dana White, a féli­ci­té Diaz pour tous les com­bats qu’il a menés à l’UFC tout en décla­rant qu’il l’ac­cueille­rait avec plai­sir s’il vou­lait reve­nir un jour.

“Quoi qu’il fasse, je ne lui sou­haite que le meilleur”, a décla­ré White. “Il démarre sa propre orga­ni­sa­tion ou se lance dans la pro­mo­tion ou fait autre chose, je ne lui sou­haite que bonne chance. C’é­tait génial de l’a­voir ici.”

Avec son contrat UFC conclu, Diaz devient main­te­nant l’un des agents libres les plus recher­chés de l’his­toire des arts mar­tiaux mixtes.

Diaz a déjà flir­té avec l’i­dée de pas­ser à la boxe avec un com­bat poten­tiel contre Jake Paul. Il sus­ci­te­ra sans aucun doute l’in­té­rêt d’autres orga­ni­sa­tions de MMA grâce à son nom légen­daire et à sa base de fans impressionnante.

Il lance éga­le­ment sa propre pro­mo­tion – Real Fight Inc. – où Diaz pré­voit de pro­mou­voir des com­bats en boxe, en MMA ain­si qu’en grappling.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.