Connect with us

Actualités

Rozenstruik : ‘Ciryl Gane est le favori, à moi de le mettre à terre’

Mal­gré un cur­ri­cu­lum vitae plus volu­mi­neux et plus de vic­toires impor­tantes à l’UFC, Jair­zin­ho Rozens­truik est néan­moins l’out­si­der dans son pro­chain com­bat qui l’op

Rozenstruik: 'Ciryl Gane est le favori, à moi de le mettre à terre'

Mal­gré un cur­ri­cu­lum vitae plus volu­mi­neux et plus de vic­toires impor­tantes à l’UFC, Jair­zin­ho Rozens­truik est néan­moins l’out­si­der dans son pro­chain com­bat qui l’op­po­se­ra à Ciryl Gane ce same­di lors de l’UFC Vegas 20.

Le Fran­çais invain­cu est actuel­le­ment favo­ri à plus de 2 contre 1 contre Rozens­truik, selon les cotes des paris quelques jours avant ce nou­veau choc déci­sif des poids lourds.

Bien que Gane ait réus­si à faire forte impres­sion depuis son arri­vée à l’UFC, Rozens­truik est sta­tis­ti­que­ment devant lui dans presque tous les domaines, notam­ment grâce à ses vic­toires contre deux anciens cham­pions et un KO dévas­ta­teur contre un pré­ten­dant au titre.

Pour­tant, Gane a reçu une tonne d’at­ten­tion ces der­niers temps. Cer­tains fans pensent qu’il est l’avenir de la divi­sion. Cela dit, Jair­zin­ho ne semble pas prê­ter atten­tion à la hype de Gane.

“Il est sous les pro­jec­teurs, c’est pour­quoi ce com­bat a beau­coup de sens”, a décla­ré Rozens­truik dans une inter­view à MMA Figh­ting. “Il est le favo­ri. Tout le monde pense qu’il a de bonnes chances contre moi, et main­te­nant c’est à mon tour de leur prou­ver le contraire et d’aller là-bas et de l’abattre. Faire ce que je dois faire.”

“Cela ne me dérange en aucun cas. C’est le sport et tout le monde a ses com­bat­tants pré­fé­rés. Peut-être qu’ils voient quelque chose en lui qu’ils n’ont pas vu en moi. En ce moment, je suis prêt à leur mon­trer pour­quoi je suis le favo­ri et pour­quoi je mérite d’être au som­met. Cela ne m’a pas été don­né. Je l’ai méri­té, et je suis prêt à gar­der ma place et à pro­gres­ser dans le clas­se­ment jus­qu’à ce que j’aie une chance de rem­por­ter le titre. ”

Bien sûr, Rozens­truik n’est pas le der­nier lors qu’il sagit de faire le buzz via les médias et de mettre en avant ses propres per­for­mances à l’UFC.

L’ar­tiste du KO du Suri­name a démo­li ses quatre pre­miers adver­saires à l’in­té­rieur de l’oc­to­gone de l’UFC par KO et avec seule­ment deux d’entre eux ont pu dépas­ser le pre­mier round. Rozens­truik a subi une défaite contre Fran­cis Ngan­nou en mai der­nier, mais il a su se ser­vir de cette expé­rience comme une leçon d’apprentissage.

“Après le com­bat avec Ngan­nou, nous avons pris du recul et avons tra­vaillé sur beau­coup de choses sur les­quelles nous tra­vail­lions aupa­ra­vant, mais nous avons tra­vaillé un peu plus dur”, a expli­qué Rozens­truik. “Pour moi, c’é­tait plu­tôt comme si nous devions jouer un peu plus. Je suis allé tout de suite faire pres­sion sur lui pour qu’il crée le com­bat tout de suite, mais peut-être que j’au­rais du y aller un peu plus dou­ce­ment, bou­ger, le fati­guer un peu.”

“Vous avez tou­jours un plan, si cela ne réus­sit pas, vous repar­tez à zéro et espé­rez la pro­chaine fois que cela fonctionnera.”

Faire face à ce genre d’adversité a fait de Rozens­truik un meilleur com­bat­tant, mais il sait que Gane n’a pas encore eu à faire face à cela. En fait, Gane a rare­ment ren­con­tré de pro­blèmes au cours des sept pre­mières vic­toires de sa car­rière, et Rozens­truik a hâte de le tes­ter pour voir com­ment il réagit lors­qu’un com­bat ne se déroule pas comme il le souhaite.

“Ce gars a beau­coup de lumières média­tiques sur son dos en ce moment”, a décla­ré Rozens­truik. “Nous sommes dans la divi­sion des poids lourds, tout le monde est dan­ge­reux, mais il fait du bon tra­vail. Il gagne ses com­bats. Il a un bilan impres­sion­nant. Il tra­vaille dur et il mérite une chance.”

““C’est du MMA. Nous avons beau­coup d’op­tions dans le com­bat. Nous allons voir com­ment cela se pré­sente, quelles oppor­tu­ni­tés sont dis­po­nibles dans ce com­bat pour choi­sir com­ment gagner ce com­bat. Je suis prêt pour ça. Je suis sur­ex­ci­té. Je suis heu­reux qu’il ait pris le com­bat et ait ten­té de se battre contre moi. ”

Avec une chance de par­ti­ci­per à un nou­vel évé­ne­ment prin­ci­pal, Rozens­truik appré­cie tou­jours la chance d’a­voir un grand impact média­tique, même si même avec une vic­toire, il ne sait pas exac­te­ment ce que l’a­ve­nir lui réserve.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous