Connect with us

Actualités

Tony Ferguson veut miser sur la lutte face à Michael Chandler : “Je ne veux plus perdre”

Tony Fer­gu­son a appor­té de grands chan­ge­ments en amont de son com­bat à l’UFC 274 contre Michael Chandler.

ferguson ufc 274-2

Tony Fer­gu­son sera de retour dans l’oc­to­gone ce same­di lors de l’UFC 274 après une séquence de trois défaites consé­cu­tives. Pour ce come-back, l’an­cien chal­len­ger des ‑70kg a déci­dé de faire venir son ancien entraî­neur de lutte uni­ver­si­taire. Il dit que sa pré­pa­ra­tion s’est prin­ci­pa­le­ment por­tée sur sa lutte afin de s’as­su­rer la victoire.

“J’ai été au som­met, j’ai été au fond, mais je ne veux plus perdre. Donc, je reviens à mes racines de lut­teur. J’ai rame­né mon ancien entraî­neur de la Grand Val­ley State Uni­ver­si­ty, Dave Mil­ls. Je l’ai rame­né pour me bot­ter le c**, ça marche très bien, ça me remet les jambes en forme, Chand­ler ne va pas savoir quoi faire.” a décla­ré Fer­gu­son dans l’UFC Count­down.

Depuis que son ancien entraî­neur de lutte fait par­tie de son camp, Fer­gu­son dit qu’il sait qu’il va semer le doute et que Michael Chand­ler ne sau­ra plus quoi faire. Pen­dant ce temps, l’en­traî­neur de lutte de Fer­gu­son dit que son élève est l’un des lut­teurs les plus durs qu’il ait jamais entraî­nés et qu’il tra­vaille de nou­veau aus­si dur qu’il l’a fait à l’université.

Avec cela, Tony Fer­gu­son a clai­re­ment indi­qué qu’il pré­voyait de reve­nir en force dans la colonne des vic­toires same­di soir.

“Je ne peux pas regar­der le tableau de lutte après chaque match”, a décla­ré Fer­gu­son depuis. “C’est ce que je fai­sais et le patron m’a dit, “arrête, pour­quoi t’in­quiètes-tu pour qui tu vas com­battre ensuite’. Je vais y aller et faire le tra­vail parce que je n’ai plus à m’en sou­cier. C’est un sen­ti­ment effrayant pour ce gars. Chand­ler, tu vas avoir les mains pleines.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.