Suivez-nous
Hexagone MMA Places

Actualités

Jon Jones accusé de violence conjugale et dégradation d’un véhicule

Jones violence
Jon Jones a été arrêté ce vendredi à Las Vegas

Jon Jones est de nouveau dans le viseurs de la justice et fait actuellement face à des accusations de violence conjugale, falsification et dégradation d’un véhicule après avoir été arrêté vendredi matin à Las Vegas.

La caution de Jones est fixé à 8 000 $, 5 000 $ pour dégradation d’un véhicule et 3 000 $ pour la charge de coups et blessures domestique. L’ancien champion de l’UFC doit comparaître devant le tribunal samedi matin.

La nouvelle a été rapporté par ESPN puis confirmée par plusieurs autres sources.

Le conseiller de Jones, Richard Schaefer, a déclaré à Mike Coppinger: “Les faits sont encore en train d’être éclaircis, nous ne connaissons vraiment pas encore toute l’histoire, donc je ne ferai aucun commentaire avant d’avoir eu la chance de parler à Jon et jusqu’à ce que nous voyions voir comment cela se passe. »

Un casier judiciaire déjà bien chargé

Il s’agit du dernier démêlé avec la loi pour Jones, qui a déjà été arrêté pour délit de fuite, conduite avec facultés affaiblies et utilisation négligente d’une arme à feu, entre autres accusations. Son implication dans un délit de fuite en avril 2015 à Albuquerque, a entraîné la fin de son premier règne de champion des poids mi-lourds de l’UFC . Les officiels avaient décidé de lui retirer son titre pour avoir enfreint le code de conduite des athlètes de l’organisation.

Plus récemment, Jones a été arrêté à Albuquerque en mars 2020 pour plusieurs chefs d’accusation : CFA aggravé, utilisation négligente d’une arme à feu, possession d’un conteneur ouvert et conduite sans justificatif d’assurance. Jones a ensuite plaidé coupable à DWI, les autres accusations ayant été abandonnées, et il a purgé quatre jours d’assignation à résidence en plus d’avoir accepté un an de probation supervisée, un minimum de 90 jours de thérapie ambulatoire et 48 heures de service communautaire.

Jones n’a plus combattu pour l’UFC depuis février 2020 lorsqu’il a défendu avec succès son titre des poids lourds légers contre Dominick Reyes lors du combat vedette de l’UFC 247. Il a depuis annoncé son intention de passer à la division des poids lourds, affirmant cette semaine qu’il espérait revenir au deuxième trimestre 2022.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *