Suivez-nous

Actualités

Jon Jones “ne retournera pas” à la Jackson Wink et cherche une nouvelle équipe

Jon Jones

L’ancien champion des poids lourds légers de l’UFC, Jon Jones, s’est entraîné dans son garage ces dernières semaines et il veut que cela change.

À la mi-octobre, Jones (26-1 MMA, 20-1 UFC) a été banni de Jackson Wink par son entraîneur de longue date Mike Winkeljohn à la suite d’une arrestation pour coups et blessures impliquant sa fiancée, Jessie Moses. Malgré sa séparation avec son ancienne team, Jones a déclaré dimanche sur Twitter qu’il soutiendrait toujours ses anciens coéquipiers, même s’il n’a pas l’intention d’y retourner.

“Je n’y retournerai définitivement pas, mais je continuerai à soutenir tous les combattants qui s’y entraînent. Je pense que mes méthodes et sessions d’entraînement se sont considérablement améliorées depuis les changements d’environnement. Je reste reconnaissant pour tout le temps que j’ai pu y passer, chaque chose a son temps”

Jones a ajouté qu’il ne pensait pas que le gymnase qui le vantait autrefois comme champion soit le même qu’avant. Certains de ses combattants MMA de premier plan, comme Carlos Condit et Diego Sanchez, ont quitté l’UFC ces derniers mois. Le gymnase d’Albuquerque, compte toujours une foule de combattant notables du MMA, dont l’ancienne championne de l’UFC Holly Holm et la star montante du Bellator Aaron Pico.

“Je n’ai pas l’impression d’avoir porté l’équipe, nous avons beaucoup de gars qui font des choses incroyables hors de ce gym. J’admets que le programme n’est plus au niveau qu’il était et ne l’est plus depuis un moment”

Quant à la suite, Jones est impatient de quitter son centre d’entraînement personnel, où il a fait appel aux entraîneurs de Jackson Wink, Greg Jackson et Brandon Gibson pour l’aider à s’entraîner. Dans un autre tweet , Jones a déclaré qu’il était “à l’affût” de sa prochaine équipe.

“Je sais que je ne pourrai pas m’entraîner indéfiniment dans mon garage, éventuellement j’aurai besoin de plus de partenaires d’entraînement. Principalement des partenaires de lutte et des kickboxeurs. Je suis à la recherche d’équipes avec lesquelles je pourrais venir m’entraîner, visiter et peut-être participer à des séances de sparring.”

Jones, 34 ans, n’a pas combattu depuis février 2020 lorsqu’il a battu Dominick Reyes par décision partagée. Depuis lors, Jones a abandonné son titre et s’est concentré sur la compétition chez les poids lourds, tout en entretenant une relation turbulente avec le président de l’UFC Dana White et la promotion. Jones doit revenir devant le tribunal le 30 novembre.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *