Connect with us

UFC - Ultimate Fighting Championship

Bo Nickal est sérieux, il veut un combat avec Khamzat Chimaev

Vous pou­vez res­ter dubi­ta­tif, mais Bo Nickal dit qu’il est sérieux au sujet d’af­fron­ter Kham­zat Chimaev.

bo nickal khamzat chimaev ufc

Même si cela ne se pro­duit pas dans l’im­mé­diat, Bo Nickal veut affron­ter Kham­zat Chi­maev et il l’a annon­cé au monde entier après avoir reçu un contrat UFC grâce à sa vic­toire aux DWCS hier soir.

Dans son inter­view post-com­bat, Nickal a appe­lé Chi­maev et a évo­qué le récent man­que­ment de poids de l’UFC 279 du com­bat­tant vedette de l’UFC. Il a réci­di­vé quelques minutes plus tard lors de la confé­rence de presse d’après-combat.

“Je ne sais pas de quoi vous par­lez en ce qui concerne la plai­san­te­rie”, a décla­ré Nickal aux jour­na­listes. “J’ai l’im­pres­sion que c’est un bon match pour moi. Il est évi­dem­ment un grap­pler de haut niveau, un com­bat­tant de haut niveau. Il est l’un des meilleurs com­bat­tants non seule­ment de sa divi­sion, mais de l’UFC. J’ai beau­coup de res­pect pour ses com­pé­tences mais je sais aus­si ce que je vaux. Donc voi­là. À un moment don­né. Je fais mes débuts à l’UFC. Il se bat pro­ba­ble­ment pour le titre bien­tôt. Alors vais-je avoir ce com­bat ? Pro­ba­ble­ment pas. Mais je suis prêt à par­tir. Cela arri­ve­ra dans le futur. Je serai plus que pré­pa­ré alors.”

Nickal pense que Chi­maev est un talent de pre­mier plan et a expli­qué que l’ap­pel n’est pas le résul­tat d’une défi­cience per­çue, non. Nickal aime ce com­bat sur le plan sty­lis­tique et pense que son style neu­tra­li­se­rait une grande par­tie du jeu de Chimaev.

“Il est bon sans aucun doute”, a décla­ré Nickal. “Tu ne peux pas lui enle­ver ça. Il a des com­pé­tences et il fait beau­coup de choses très bien. Cela étant dit, deman­dez à n’im­porte qui qui s’y connaît en lutte et qui regarde le sport, l’é­tu­die et y consacre du temps. Je suis l’un des meilleurs lut­teurs du monde. Vous pou­vez aller dans la salle Penn State, encore à ce jour […] il y a juste un niveau dif­fé­rent là-bas.”

“C’est comme si on met­tait un gars de jiu-jit­su de haut niveau à l’UFC et dans une com­pé­ti­tion ADCC. Oui, je suis bon en lutte. Je suis de classe mon­diale. C’est dif­fé­rent. Encore une fois, res­pect à lui. Je res­pecte ses com­pé­tences, mais je sais aus­si de quoi je parle.”

Alors que Nickal a fina­le­ment juré que le match aurait lieu, il a admis qu’il savait qu’il devra avant tout pas­ser des étapes. Nickal n’est pas pres­sé de plon­ger la tête la pre­mière dans le clas­se­ment UFC, mais veut res­ter actif car il vise la cein­ture pour 2024.

“Je n’ai pas vrai­ment l’im­pres­sion d’a­voir besoin de me pré­ci­pi­ter”, a décla­ré Nickal. “Je suis juste exci­té de com­battre et de m’a­mé­lio­rer. Je pense qu’au milieu ou à la fin de 2024, je serai le cham­pion. Je serai le gars numé­ro un sur la liste. C’est ce que j’at­tends avec impa­tience. Je ne saute pas d’é­tapes sur le che­min. J’ai l’im­pres­sion d’a­voir fait une grande pro­gres­sion lors de mes trois pre­miers com­bats, en com­bat­tant un gars 0–0, un gars 3–0, un gars 7–1, je monte en com­pé­ti­tion à chaque fois. Je vais conti­nuer à faire ça. Je sais ce que je suis capable de faire, donc je crois que mes objec­tifs sont tout à fait réa­li­sables pour moi.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.