Suivez-nous

Actualités

Fares Ziam vs Paddy Pimblett à l’UFC Londres ? Le Lyonnais est pour !

fares ziam ufc

Accusant une annulation de dernière minute lors de sa rencontre avec le prometteur Terrance McKinney, Fares Ziam aimerait maintenant affronter Paddy Pimblett pour son prochain combat.

Ziam (12-3) devait affronter McKinney à l’UFC Fight Night 198 prévu mi novembre, mais son combat a été annulé quelques heures seulement l’événement. L’UFC a proposé plusieurs nouvelles dates pour le combat mais, après avoir été absent de chez lui pendant des mois, Ziam a choisi de rentrer en France.

Alors que le combattant de 24 ans est prêt à ce que le combat de McKinney soit réorganisé pour le premier trimestre de 2022, il aimerait également affronter Paddy Pimblett, qui, comme Ziam, vient de remporter une victoire sur Luigi Vendramini.

Avec la rumeur selon laquelle l’UFC reviendrait à Londres au mois de mars, cela correspondrait parfaitement à la date souhaitée par Ziam pour combattre.

Ziam vs Pimblett le 5 mars ?

“Pour moi, c’est la meilleure option”, a déclaré Ziam à MMA Junkie. “Alors allons-y. Si c’est le 5 mars à Londres, je suis prêt.”

“Je pense que s’il y a une semaine j’avais combattu Terrance et que je gagnais, je pense que l’UFC m’aurait mis Paddy Pimblett pour mon prochain combat.”

Pimblett (17-3) a vu sa cote grimper un peu plus encore après sa victoire par KO sur Vendramini. Bien que le natif de Liverpool n’ait enfilé les gants de l’UFC qu’une seule fois, Ziam pense que la “hype” qu’il y a sur lui est justifiée. Cela dit, le représentant de la ville de Vénissieux pense avoir ses chances contre lui.

“Oui, je pense qu’il a un gros battage médiatique”, a déclaré Ziam. “Il a fait son entrée à l’UFC avec un KO au premier round, donc pour moi, oui, il le mérite.”

“Peut-être son premier combat à l’UFC, un peu de pression, mais après quelques minutes, il s’en est très bien sorti. Mais je pense que je peux battre Paddy parce que j’ai un meilleur kickboxing que Luigi (et) une meilleure défense contre les takedowns. Alors maintenant, je suis bon, alors nous verrons.”

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *