Connect with us
1200x300-GC4-Boxemag

Actualités

Francis Ngannou sur Jon Jones “Il a trouvé une meilleure bataille sur Twitter que dans l’octogone”

Francis Ngannou sur Jon Jones

En admet­tant que Fran­cis Ngan­nou réus­sisse à trou­ver un nou­vel accord avec l’UFC, le cham­pion des poids-lourds n’est pas convain­cu que Jon Jones pour­ra être son pro­chain adversaire.

Ngan­nou (17−3) a uni­fié avec suc­cès son titre des poids lourds contre Ciryl Gane lors de l’é­vé­ne­ment prin­ci­pal de l’UFC 270, alors que l’une des plus grandes stars de la dis­ci­pline, Jones, atten­dait dans les coulisses.

Si l’a­ve­nir d’N­gan­nou est déjà incer­tain, celui de Jones l’est au moins tout autant. Inac­tif depuis sa vic­toire dif­fi­cile sur Domi­nick Reyes en février 2020, l’an­cien cham­pion des lourds-légers doit lui aus­si réus­sir à trou­ver un accord avec l’UFC. Du coup, Jones est aujourd’­hui net­te­ment plus pré­sent sur les réseaux sociaux que dans l’oc­to­gone et cela rend un peu per­plexe Ngannou.

“Je pense que la pre­mière chose que nous devons savoir, c’est si Jon Jones va se battre ou non”, a décla­ré Ngan­nou sur “IT’S TIME !!!” de Bruce Buf­fer. Pod­cast. “Parce qu’en fait, il a trou­vé une meilleure bataille sur Twit­ter que dans l’octogone.”

Ngan­nou a fait sa défense de titre contre Gane avec une déchi­rure de grade 3 au MCL, ain­si que des dom­mages à son ACL, qui néces­si­te­ront une inter­ven­tion chi­rur­gi­cale pour être répa­rés. Le cham­pion pré­voit de pas­ser sous le bis­tou­ri au pre­mier tri­mestre 2022, ce qui le met­tra poten­tiel­le­ment à l’é­cart pen­dant la majeure par­tie de l’an­née, sinon la totalité.

“Juillet n’est pas pos­sible car je me fais opé­rer en mars”, a révé­lé Ngannou.

Lorsque les négo­cia­tions de Ngan­nou avec l’UFC sont tom­bées à l’eau l’an­née der­nière, la pro­mo­tion a mis en place un com­bat pour le titre inté­ri­maire qui a vu Gane battre Der­rick Lewis à l’UFC 265 en août. Donc, avec Ngan­nou for­cé d’être absent pour une période beau­coup plus longue cette fois, l’UFC pour­rait envi­sa­ger un autre titre inté­ri­maire, sur­tout si Jones entre en scène.

Mais, en se basant sur l’his­toire et de l’ac­ti­vi­té récentes des titres de la divi­sion, Ngan­nou ne pense pas que ce soit nécessaire.

“Le pas­sé a mon­tré que dans la divi­sion des poids lourds, ils peuvent attendre un an pour défendre leur titre”, a décla­ré Ngan­nou. “Nous avons une défense de titre (par an) dans la divi­sion des poids lourds depuis long­temps, donc je ne pense pas que ce soit le problème.”

Bien que le pré­sident de l’UFC, Dana White, et Ngan­nou remettent en ques­tion son retour réel, Jones sem­blait ravi de reve­nir­com­battre après avoir vu Ngan­nou conser­ver son titre plus tôt ce mois-ci.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez le GLORY Collision 4 en direct