Connect with us

Actualités

Usman sur Covington : C’est le prochain meilleur gars de la division

Kamaru covington

Kama­ru Usman a avoué que Col­by Coving­ton a gagné son res­pect après leur com­bat pré­vu en cinq rounds lors de l’é­vé­ne­ment prin­ci­pal de l’UFC 268.

Bien qu’Us­man (20−1 MMA, 15–0 UFC) pense tou­jours que Coving­ton (16−3 MMA, 11–3 UFC) est “pour­ri” en tant que per­sonne, il a décla­ré qu’en tant qu’ath­lète il ne pou­vait pas nier ses capa­ci­tés. La paire est rede­ve­nue bec et ongles same­di, Usman conser­vant son titre de poids wel­ter par déci­sion una­nime lors du main event.

Usman a décla­ré que Coving­ton est le deuxième meilleur com­bat­tant chez kes ‑77kg, et il pense qu’il est impor­tant d’a­voir un rival pour le pous­ser dans ses limites.

“En tant que com­pé­ti­teur, je le res­pecte, c’est le pro­chain meilleur gars de la divi­sion”, a décla­ré Usman lors de la confé­rence de presse d’a­près-com­bat de l’UFC 268. “Ce gars est dur comme des clous. Il est très, très dur. Soyons hon­nêtes : (Muham­mad) Ali avait besoin d’un (Joe) ou d’un Fra­zier. Vous pou­vez être le meilleur, mais il y aura tou­jours un gars qui pour­ra vous pous­ser. Col­by est ce gars. La plu­part des gens n’aiment pas en dehors du ring, moi y com­pris, mais vous devez le res­pec­ter en tant que compétiteur.”

Avec Usman assu­rant la vic­toire, il a main­te­nant deux suc­cès sur Coving­ton. Il a rem­por­té le pre­mier com­bat par TKO au cin­quième round en décembre 2019, mais cette fois, il aura fal­lu attendre le fin des 25 minutes.

Cela signi­fie-t-il que l’his­toire entre eux est ter­mi­née ? Coving­ton a décla­ré après le com­bat qu’il avait encore des « affaires inache­vées » avec Usman, mais le cham­pion a décla­ré qu’il ne l’at­ten­drait pas forcement.

“Je ne sais pas (si nous nous bat­trons à nou­veau)”, a décla­ré Usman. “Ce gars est dur. Je pense qu’il vain­cra beau­coup de gars dans la divi­sion, donc c’est à lui de déci­der. S’il est prêt à faire le tra­vail et à reve­nir ici, et que je suis tou­jours là, nous y arriverons.”

Usman a refu­sé de dis­cu­ter de ce qui pour­rait être la pro­chaine étape pour lui en termes d’ad­ver­saires. Il a orga­ni­sé une année spec­ta­cu­laire avec trois défenses de titre contre Coving­ton, Jorge Mas­vi­dal et Gil­bert Burns, et main­te­nant il est prêt à por­ter son atten­tion sur la famille avant de reve­nir dans l’octogone.

“J’ai besoin de temps avec ma fille”, a décla­ré Usman. “Elle s’est éva­nouie ce soir (pen­dant mon com­bat), donc je ne sais pas. Cela me per­met de savoir que je dois lui don­ner du temps. Ceux-ci sont spé­ciaux pour moi. Je dois le rendre mémo­rable pour elle. Je suis par­ti depuis presque 10 semaines, mais je dois lui lais­ser du temps. Je ne pense plus a com­battre pour le moment.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.