Connect with us

Actualités

Cheick Kongo : “J’ai toujours un goût amer, mais je vais bien. Enfin on y arrive.”

kongo bader 2 bellator paris

Il a fal­lu près de trois ans à Cheick Kon­go pour obte­nir son match revanche avec Ryan Bader, mais sa frus­tra­tion a fini par s’es­tom­per avec le temps.

Kon­go (31−11−2) affron­te­ra Bader (29−7) pour le cham­pion­nat des poids lourds lors du com­bat prin­ci­pal du Bel­la­tor 280 pré­vu ce ven­dre­di à l’Ac­cor Are­na de Paris.

La pre­mière ren­contre de Kon­go avec Bader en sep­tembre 2019 s’est ter­mi­née par un No-Contest, après que le Fran­çais a été acci­den­tel­le­ment piqué dans les yeux au pre­mier round l’o­bli­geant à stop­per le com­bat. À l’é­poque, Kon­go n’é­tait pas satis­fait des com­men­taires de Bader qui affir­mait qu’il ne l’a­vait jamais vrai­ment tou­ché dans les yeux. Mais quelques années plus tard, Kon­go dit main­te­nant qu’il n’y a pas de mau­vais sang entre eux, et c’é­tait sim­ple­ment une décep­tion de ne pas avoir obte­nu une revanche immédiate.

“Cela fait un moment”, a décla­ré Kon­go lors d’une confé­rence de presse vir­tuelle Bel­la­tor 280 mer­cre­di. “Je n’a­vais rien contre lui, mais j’é­tais assez frus­tré de ne pas pou­voir m’ex­pli­quer et être là. Je n’a­vais pas la capa­ci­té de m’ex­pri­mer. … C’é­tait une grosse décep­tion de ne pas avoir pu m’exprimer.”

Il a pour­sui­vi : “J’ai tou­jours un goût amer, mais je vais bien. Enfin on y arrive.”

Kon­go explique que c’est la réac­tion ini­tiale de Bader et son déni de l’a­voir piqué dans les yeux qui l’ont irrité.

“Cela a tou­jours été une com­pé­ti­tion”, a décla­ré Kon­go. “Je laisse le trash tal­king et le mau­vais sang sur le côté. … Il n’a pas très bien réus­si dans le pre­mier, et il affir­mait : ‘Oh, je n’ai rien fait, bla, bla, bla et récem­ment, il a com­men­cé a dire : ‘Je l’ai pro­ba­ble­ment fait, mais si je l’ai fait, c’é­tait un acci­dent. Ce n’é­tait pas fait exprès.”

Kon­go a ensuite enchai­né une défaite par déci­sion par­ta­gée à Timo­thy John­son, sui­vie d’une vic­toire de sou­mis­sion sur Ser­gei Kha­ri­to­nov au Bel­la­tor 265, ce qui lui a valu une deuxième oppor­tu­ni­té face à Bader. S’il bat Bader, le Fran­çais de 46 ans aura l’op­por­tu­ni­té d’être le plus vieux cham­pion à rem­por­ter la cein­ture pour la pre­mière fois, dans une grande orga­ni­sa­tion de MMA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.