Connect with us

Actualités

Résultats : Luis Ortiz met KO Charles Martin dans la 6eme

ortiz martin résultat
Luis Ortiz revient de loin - Crédit photo: Ryan Hafey / Premier Boxing Champions

Luis Ortiz s’est rele­vé de deux kno­ck­downs pour fina­le­ment mettre KO Charles Mar­tin au sixième round ce same­di soir à Hol­ly­wood, en Floride.

Ortiz (33−2, 28 KO) vient de faire son deuxième com­bat depuis sa défaite par KO contre Deon­tay Wil­der en novembre 2019, pour la cein­ture mon­diale WBC.

Et tan­dis que lui et Mar­tin (28−3−1, 25 KO) étaient enga­gés dans un com­bat bien dis­pu­té pen­dant plus de cinq rounds, le Cubain s’est retrou­vé deux fois en dif­fi­cul­té se fai­sant comp­ter dans les rounds 1 et 4.

Sa posi­tion en tant que l’un meilleur pré­ten­dant sem­blait mena­cée à l’ap­proche du sixième round de ce qui était pré­sen­té comme un com­bat d’élimination.

Puis c’est arri­vé. Ortiz, un gau­cher, a décro­ché un puis­sant cro­chet du gauche qui a débous­so­lé les cel­lules céré­brales de son adver­saire dans les pre­mières secondes de la reprise.

Mar­tin, gra­ve­ment “trou­blé”, est d’a­bord res­té debout mais est tom­bé sous une série de coups de poing, au cours duquel son bras s’est en quelque sorte empê­tré dans les cordes et l’ar­bitre a dû le libérer.

Le com­bat­tant bles­sé a pu conti­nuer, mais il était une proie facile pour un finis­seur comme Ortiz, qui a lan­cé une autre rafale de coups durs et pré­cis qui ont fina­le­ment inci­té l’ar­bitre Frank San­tore Jr. à arrê­ter le com­bat à 1:37 du Round 6.

Mar­tin, un ancien cham­pion du Monde IBF, menait sur les trois cartes après cinq tours : 48–45, 48–45 et 47–46.

“Je vous ai dit au début que cela allait être un feu d’ar­ti­fice entre moi et Mar­tin”, a décla­ré Ortiz . “Il m’a ren­ver­sé deux fois et à la fin je l’ai ter­mi­né. Je le res­pecte beau­coup, comme je vous l’ai dit.”

Luis Ortiz déclare ne jamais avoir été inquiété

“J’é­tais vrai­ment très concen­tré sur son com­bat”, a‑t-il décla­ré. « Je n’ai jamais été inquiet. Mon coin, Ger­man me disait essen­tiel­le­ment de conti­nuer à tra­vailler le jab et c’est ce que j’ai fait.”

Ortiz, clas­sé par trois des quatre orga­nismes de sanc­tion recon­nus, a ensuite été inter­ro­gé sur qui il aime­rait com­battre ensuite. Mais il n’a rien dit.

Cepen­dant, son objec­tif est clair. Il a échoué deux fois pour rem­por­ter le titre mon­dial de Wil­der, même s’il a bien per­for­mé. Il fera tout ce qu’il faut pour obte­nir un autre com­bat pour une cein­ture majeure.

Dit Ortiz, s’ex­pri­mant sou­dain en anglais : “Je sou­haite à chaque poids lourd en lice le titre mondial.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.