Georges St Pierre: 'Revenir pour affronter Kamaru Usman ne me motive pas'

Georges st pierre Kamaru Usman

En ligne le lundi, 15 février 2021. Posté dans les catégories Actualités, UFC - Actualité

GSP refuse le défi d'Usman

PARTAGER:

Google Plus

Cela fait presque exactement deux ans que Georges St-Pierre a annoncé sa retraite des arts martiaux mixtes, mais l'ancien champion des poids welters a encore l'occasion d'entendre son nom mentionné par des adversaires potentiels qui adoreraient l'accueillir à nouveau pour un autre combat.

Samedi soir dernier lors de l'UFC 258, Kamaru Usman a vaincu Gilbert Burns par TKO au troisième round pour consolider sa place de meilleur poids welter de l'UFC lors de sa troisième défense de titre consécutive. Au passage, Usman a réussi à battre l'un des records de St-Pierre en décrochant sa 13e victoire consécutive chez les poids welters à l'UFC, un record précédemment détenu par la légende canadienne avec 12 victoires consécutives.

Dans le passé, Usman a déclaré que son combat de rêve serait contre St-Pierre car il n'y aurait pas de meilleur moyen affirmer son propre héritage que de battre la personne que tout le monde considère comme le plus grand poids welter de tous les temps. Le nom de St-Pierre a été rappelé par Usman en disant que c’est toujours un combat qu’il prendrait absolument.

«Je veux Georges parce que Georges a mis fin à sa carrière alors qu'il était encore au sommet», a déclaré Usman. «Georges peut encore le faire. Je le vois s'entraîner. Georges! Je te surveille! Je te vois t'entraîner! Georges.»

«Donc, s'il y a un potentiel pour ce gros combat et que Georges veut revenir, alors bien sûr, Georges est le bien venu.»

Malheureusement pour Usman ou quiconque espère attirer St-Pierre hors de sa retraite, l'ancien champion de 39 ans a pratiquement fermé la porte au retour potentiel pour tout adversaire que l'UFC pourrait lui offrir.

«Bien sûr, je vais toujours m'entraîner mais si vous me demande si je veux revenir? Essayez simplement de vous mettre à ma place et d'essayer de revenir », a déclaré St-Pierre en s'adressant à The Good Show sur SN590 au Canada. «Bien sûr, si j'essayais de revenir pour un combat avec Kamaru Usman, je devrais littéralement quitter le pays. Vous ne pouvez pas vous entraîner actuellement au Canada, avec le Covid. Je devrais amener mes entraîneurs quelque part, trouver un camp de base. Il faudrait que je m'envole avec certains partenaires de formation parce que c'est Kamaru Usman. Il faut se préparer, il faut un vrai camp d'entraînement.»

«Juste ça, quittez ma maison, quittez ma famille, quittez mon environnement, je suis très réticent à le faire et je n’ai pas besoin de le faire. Je suis en bonne santé, je suis riche, ce n’est pas attrayant de perdre trois mois de ma vie, le stress et tout pour essayer de gagner sur Kamaru Usman. Ce ne l'est pas. Avec le temps, cela devient de moins en moins attrayant. Je ne pense pas qu’il y ait qui que ce soit maintenant qui me fasse revenir. Je vais bien.»

Les restrictions au Canada en raison de la pandémie de coronavirus ont définitivement fait des ravages pour de nombreux combattants qui s'entraînent dans des gymnases comme TriStar à Montréal. Les athlètes de la PFL Rory MacDonald et Olivier Aubin-Mercier, tous deux entraînés aux côtés de St-Pierre, ont déplacé leurs camps d'entraînement en raison de la situation actuelle au Canada.

Bien sûr, St-Pierre avait jeté de l'essence sur le feu pour un retour potentiel il y a quelques années à peine lorsqu'il a déclaré qu'un combat contre le champion des poids légers de l'UFC Khabib Nurmagomedov l'intéressait.

En fait, l'équipe de St-Pierre a contacté l'UFC pour éventuellement organiser ce combat, mais il a déclaré que l'offre avait été «refusée» et il s'est donc installé à la retraite. Maintenant, deux ans plus tard, St-Pierre a encore moins de raisons de revenir, peu importe ce que fait Usman dans la division qu'il dirigeait autrefois.

«Le temps a passé», a déclaré St-Pierre. «Ma vie n’est pas la même qu’elle était il y a deux ans. L'univers a changé, pour ainsi dire. C’est ainsi que cela fonctionne. Pour l'instant pour revenir pour Kamaru, je suis très content de ce qu'il fait, de ce qu'il a réalisé, mais pour revenir en arrière pour donner trois mois de ma vie, me mettre en camp d'entraînement pour tenter de décrocher une victoire contre Kamaru Usman, cela ne me motive pas.
«Je ne sais pas s'il y a quelque chose qui me motivera à retourner à la compétition.»

Si St-Pierre comprend l'envie de le revoir concourir, surtout compte tenu de la longue liste de réalisations qu'il a accumulées au cours de sa carrière, il sait aussi que le temps n'attend personne dans le sport professionnel.

À l'heure actuelle, St-Pierre est l'un des rares cas où un combattant a pris sa retraite au sommet - il est parti avec le titre des poids moyens de l'UFC enroulé autour de sa taille lors de sa dernière apparition - et il est satisfait de l'héritage qu'il a laissé.

«Il me semble que les gens veulent me voir aller sur leurs reserves», a déclaré St-Pierre. «Vous voyez beaucoup de gars qui attendent trop longtemps avant de prendre leur retraite et ils vont ouiser dans leurs reserves. Je ne veux jamais faire ça. Je veux concourir à mon meilleur. J'en suis au point où je me pose vraiment la question de savoir si mes meilleures années sont-elles derrière moi? C'ets possible. Maintenant, je me suis dit que je ne veux pas concourir si mes meilleures années sont derrière moi..»

«Vous atteignez un point où vos connaissances grandissent toujours mais votre physique diminue et j'ai 39 ans, j'en aurai bientôt 40. Si je dois accepter quelque chose, il faudrait que ce soit quelque chose de vraiment spécial pour moi. Mets-moi vraiment au cœur de moi-même pour me motiver. Je n’ai pas la même motivation en ce moment. Cela ne me plaît pas. "

Leave a comment

You are commenting as guest. Optional login below.

Captcha code Rafraîchir l'image