Connect with us

Actualités

Carlos Takam s’incline avec les honneurs face à Arslambek Makhmudov

boxe-eott-casino-makhmudov-takam-
Takam vs Makhmudov - Photo: EOTTM / Vincent Ethier

Le vété­ran des poids lourds Car­los Takam n’a pas pu rem­por­ter la vic­toire, mais il a quand même réus­si à tenir tout les rounds face au dan­ge­reux pun­cheur Ars­lam­bek Makh­mu­dov au Casi­no de Montréal.

En entrant dans le com­bat, Makh­mu­dov avait mis KO ses 14 adver­saires et n’a­vait jamais atteint les dix rounds.

Takam (39−7−1, 28 KO) s’est fait comp­ter une fois au pre­mier tour, puis une seconde fois dans le sep­tième. Mais, dans le vrai style Takam qu’on lui connait, le natif de Doua­la n’a jamais ces­sé de battre et a décro­ché quelques bons coups, cher­chant à chan­ger le cour du combat.

Makh­mu­dov a été sur­pris par la résis­tance de Takam durant ce com­bat qui s’est fina­le­ment ter­mi­né sur une déci­sion una­nime en faveur du Russe. Les scores étaient de 96–92, 97–91 et 96–92.

“Hon­nê­te­ment, je ne m’at­ten­dais pas à ce qu’il soit en aus­si bonne forme, car j’ai vu ses com­bats récents et il com­men­çait à se fati­guer [dans les der­niers rounds]. C’est pour­quoi je n’é­tais pas pres­sé [de le mettre KO]. Mais je suis content parce que je n’a­vais jamais fait 10 rounds”, a décla­ré Makhmudov.

Éga­le­ment sur la carte, Ste­ven But­ler a écar­té Mark DeLu­ca en deux tours. But­ler (31−3−1, 26 KO) a paré DeLu­ca (28−4, 16 KO) deux fois dans la seconde pour for­cer l’ar­bitre à stop­per le combat.

“Je suis fier de ce que j’ai accom­pli et je n’a­ban­donne pas quand c’é­tait facile de le faire [après mes revers]. Les deux défaites [que j’ai subies] ont été déchi­rantes et je suis heu­reux d’a­voir mon­tré mon carac­tère [dans ce com­bat]”, a décla­ré Butler.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.