Connect with us

Actualités

La revanche entre Badr Hari et Arkadiusz stoppée pour des raisons de sécurité.

Badr-Hari-2

Badr Hari était de retour sur le ring ce same­di pour une revanche déter­mi­nante pré­vue à Has­selt en Bel­gique à l’oc­ca­sion du co-main event du GLORY 80 devant plus de 16 000 spectateurs.

Hari, 37 ans, retrou­vez le géant polo­nais Arka­diusz Wrzo­sek vain­queur par TKO au second round lors de leur pre­mier com­bat qui s’est tenu en sep­tembre aux Pays-Bas.

Six mois plus-tard, Hari et Wrzo­sek étaient donc de nou­veau face à face pour un super­fight pré­vu en 3 rounds dans la divi­sion reine.

Il n’y a pas eu de temps d’ob­ser­va­tion, les deux poids-lourds ont sor­ti les coups lourds des la pre­mière minute ren­dant le com­bat tota­le­ment impré­vi­sible. Badr prend sou­vent le centre du ring et les deux com­bat­tants alternent très bien les coups hauts et bas. De toute évi­dence, cha­cun cherche le KO. Hari lance quelques coups vrai­ment puis­sants mais Arka­diusz gère plu­tôt bien.

Les juges ont tous don­né le pre­mier round à Badr (50−45).

Arka­diusz saigne à l’ar­cade droite, Badr mul­ti­plie les attaques au corps. Le rythme baisse un peu en fin de seconde reprise mais les coups sont tou­jours aus­si lourds de part et d’autre. Badr se fait tou­cher sur un coupe de genou sau­té à 20 seconde de la fin de la deuxième reprise et se fait comp­ter. Le maro­cain arrive à tenir jus­qu’à la fin du temps règlementaire.

C’est main­te­nant Arka­diusz qui a l’a­van­tage au niveau des points.

La troi­sième reprise sera décisive…

Le com­bat met beau­coup de temps à reprendre, il sem­ble­rait que l’or­ga­ni­sa­tion attende que le public reprenne sa place. Sui­vant les der­nières infor­ma­tions, un groupe de sup­por­ters du Polo­nais a com­men­cé à jeter des chaises pen­dant la fin du second round.

Plu­sieurs per­sonnes, entrai­neurs et staff, ont déman­dé au public de sa cal­mer pour que le com­bat puisse reprendre.

Fina­le­ment, après presque 10 minutes d’at­tente, il a été déci­dé de stop­per le com­bat pour des rai­sons de sécu­ri­té. Le troi­sième round n’a donc pas eu lieu. Plu­sieurs alter­ca­tions ont eu lieu suite à l’an­nonce entre les fans des deux équipes.

le com­bat entre Jamal Ben Sad­dick et Levi Rig­ters a lui aus­si été annulé.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.