Connect with us

Kickboxing Muay Thai / K1

Davit Kiria et Anass Ahmidouch conquièrent les ceintures de La nuit des Champions

anass ahmidouch

Deux cein­tures de cham­pion de la NDC étaient mises en jeu ce same­di soir au palais des sports de Mar­seille à l’oc­ca­sion de la 29eme édi­tion de la Nuit des Cham­pions.

Lors du com­bat vedette de la soi­rée, Eddy Nait Sli­ma­ni fai­sait la seconde défense de son titre des ‑65kg rem­por­té face à Daniel Puer­tas Gal­lar­do en 2018. Cette fois, le repré­sen­tant de la Team GBL de Mazan affron­tait le jeune Espa­gnol d’o­ri­gine Maro­caine Anass Ahmi­douch dans une ren­contre pré­vue en 5 rounds.

Les deux com­bat­tants ont un style simi­laire, aérien et spec­ta­cu­laire, ce qui a engen­dré un com­bat tech­nique et stra­té­gique où cha­cun devait se méfier de l’autre. La ren­contre a été assez ser­rée dans l’en­semble et il a fal­lut que les arbitres décident eux même de l’is­sue du com­bat. C’est fina­le­ment le repré­sen­tant de la Team Cal­vet qui a été don­né vain­queur par déci­sion et qui devient le nou­veau cham­pion des poids plumes.

Lors du co-main event, c’est la cein­ture – vacante – des 71.8kg qui était en jeu avec d’un coté Mickael Pigno­lo et de l’autre l’an­cien cham­pion du GLORY et com­bat­tant du ONE Cham­pion­ship Davit Kiria qui était sans doute le star de cet événement.

davit kiria

Cette fois les deux com­bat­tants ont un style bien dif­fé­rent, Pigno­lo est très entre­pre­nant, enchai­nant les com­bi­nai­sons pied-poing à une vitesse folle. De l’autre, Kiria s’est mon­tré net­te­ment plus posé, ne misant que sur les coups durs. Si le pre­mier round est à l’a­van­tage de Mickael, la seconde n’a pas été en sa faveur.

Après avoir su trou­ver les bonnes dis­tances lors de pre­mières minutes, Kiria a réus­si à coin­cer son adver­saire dans un coin et il n’a pas fal­lu bien long­temps avant qu’il ne le touche dure­ment avec un ter­rible cro­chet. Pigno­lo n’est pas tom­bé, mais il a lar­ge­ment titu­bé alors qu’il essayait de rejoindre l’autre coté du ring et l’ar­bitre , qui l’a comp­té, à du mettre fin a la ren­contre. Kiria s’im­pose donc par KO à la seconde reprise en rem­porte la ceinture.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.