Connect with us
1200x300-GC4-Boxemag

Kickboxing Muay Thai / K1

FIGHT LEGEND Geneva – ITW Jérôme LE BANNER – L’Adrénaline et le Plaisir !

Le 27 octobre pro­chain, la légende vivante de Kick­boxing Jérôme LE BANNER  enfi­le­ra de nou­veaux les gants pour com­battre le Polo­nais Woj­ciech BULIN

Jerome Le Banner

Le 27 octobre pro­chain, la légende vivante de Kick­boxing Jérôme LE BANNER  enfi­le­ra de nou­veaux les gants pour com­battre le Polo­nais Woj­ciech BULINSKI TOMASZ lors du com­bat vedette de la grande soi­rée Fight Legend Gene­va orga­ni­sée par la team Eric FAVRE Sport. A cette occa­sion, nous avons eu le pri­vi­lège et l’hon­neur de pou­voir poser quelques ques­tions à Jérôme qui est actuel­le­ment en pleine pré­pa­ra­tion pour ce qui pour­rait être le der­nier com­bat de sa carrière. 

Com­ment vous sen­tez-vous à quelques jours de votre pro­chain combat ?

En pleine forme vraiment

Vous vous entraî­né main­te­nant au MMA FACTORY sous la tutelle de Fer­nand LOPEZ, com­ment se passe les entrai­ne­ments, est-ce lui qui vous coach ?

Oui bien sur, c’est lui que me coach Cela dit je ne peux pas être tous les jours sur Paris car j’ai un tra­vail à coté donc je m’entraîne éga­le­ment chez moi avec Magid NASSAH.

Com­ment se passe votre pré­pa­ra­tion pour ce nou­veau combat ?

En ce moment je fais deux entraî­ne­ments par jour avec un jour de repos par semaine. On fait beau­coup de phy­sique, beau­coup de spar­ring éga­le­ment. Je met les gants avec Fran­cis NGANNOU, Rus­kov DOMINGOS et d’autres par­te­naires de chez moi, c’est très bien.

Connais­sez-vous un peu votre adver­saire pour le Fight Legend Geneva ?

Non pas vrai­ment, les Polo­nais sont venus vers nous avec Woj­ciech TOMASZ qui est avant tout un bon com­bat­tant de MMA. Notre ren­contre était ini­tia­le­ment pré­vue en MMA donc mais Canal + est venu, on pen­sait que la loi allait auto­ri­ser le MMA en France en sep­tembre mais cela n’est pas encore fait et donc nous avons du chan­ger nos plans. Fina­le­ment on s’est accor­dé avec les Polo­nais pour faire le com­bat mais en Kick­boxing. Sachant que quand tu fais du MMA tu dois for­ce­ment avoir un cer­tain bon niveau en Kick­boxing ont s’est dit que cela res­tait un chal­lenge intéressant.

Vous avez été l’un des com­bat­tants les plus popu­laires et appré­ciés des années 2000, est-ce que ce rap­pro­che­ment avec Fran­cis NGANNOU, qui est actuel­le­ment l’un des plus grands com­bat­tants à l’UFC vous motive ou vous inspire ?

Oui effec­ti­ve­ment. Déjà, quand j’ai ouvert la porte du MMA FACORY il y a un an et que j’ai pu m’entraîner sous la bien­veillance et l’œil aver­tit de Fer­nand LOPEZ, cela m’a don­né un coup de jeu­nesse. Cela m’a remo­ti­vé, on s’en­tend vrai­ment très bien ensemble même si on est évi­dem­ment par­fois pas sur la même lon­gueur d’onde.

Tour­ner avec avec des gars comme Fran­cis, les frères LAPILUS, Cyril GANE me per­met de bien pro­gres­ser et de bien tra­vailler sur­tout que je me bats contre l’age éga­le­ment. J’ar­rive à être par­ti­cu­liè­re­ment per­for­mant et rapide à l’en­trai­ne­ment pour une per­sonne de 46 ans bien­tôt (rires).

jerome le banner - Francis NGANNOU Fernand lopez

Com­ment vous sen­tez-vous jus­te­ment à 45 ans ? A l’é­poque du K‑1 vous étiez l’un des kick­boxeurs les plus puis­sants au monde, les jour­na­listes com­pa­raient même votre puis­sance à celle de Mike TYSON. Com­ment vous sen­tez-vous main­te­nant physiquement ?

Je ne vais pas vous dire le contraire, tout marche avec la tête, là où la tête ne va pas le corps ne suit pas. Je me sens bien encore aujourd’­hui et je peux même dire que j’au­rais vrai­ment aimé avoir, à 30 ans, la condi­tion phy­sique que j’ai réus­si a avoir aujourd’hui.

Vous avez fait rêver de très nom­breux fans avec votre superbe car­rière au K‑1, pen­sez-vous pou­voir conti­nuer à faire rêver aujourd’hui ?

Ce n’est plus vrai­ment de faire rêver “les fans” dont il est ques­tion mais peut être plus de mon­ter aux per­sonnes qui penses être trop vielles pour faire quelques choses que ce n’est pas vrai. Peu importe l’age, si on sou­haite accom­plir quelques chose phy­si­que­ment, il faut se bou­ger, il faut s’entraîner un peu tous les jours plu­tôt que de res­ter dans son cana­pé en cha­ren­taise et vous ver­rez que le corps va suivre et vous per­met­tra d’at­teindre un cer­tain niveau de per­for­mance. Vous serez peut-être moins fort qu’a­vant, moins rapide mais, si vous tra­vaillez un peu chaque jour, atten­dez-vous à de bons résul­tats c’est sur. C’est plu­tôt ça aujourd’­hui que j’ai­me­rais faire pas­ser comme message.

Moi par exemple j’ai eu un acci­dent de voi­ture fin décembre 2017, on a faillit mou­rir avec ma femme, j’ai eu 4 cotes de cas­sées et une bles­sure au ster­num entre autres. Mal­gré avoir beau­coup per­du en force et en sou­plesse, j’ai recom­men­cé à m’entraîner deux mois plus tard, tous les jours, de manière assi­due et puis j’ai réus­si à retrou­ver mes sensations.

C’est pas de se dire c’est la nou­velle année je prend la bonne réso­lu­tion de faire du sport et puis deux jours après plus rien. Non, il faut tra­vailler un peu tous les jours, puis on aug­mente un peu la cadanche, le ren­de­ment, et on conti­nu, on conti­nu, pour fina­le­ment arri­ver a atteindre des résul­tats inté­res­santes qui nous rendent fière.

jerme le banner

Pour ce pro­chain com­bat qui se tien­dra donc le 27 octobre, par­tez-vous dans une démarche pro­fes­sion­nelle ou c’est fina­le­ment plus personnel ?

C’est per­son­nel. L’an­née der­nière, quand le Japon m’a appe­lé pour com­battre, j’ai ouvert jus­te­ment la porte du MMA Fac­to­ry pour la pre­mière fois et j’ai ren­con­tré M. LOPEZ qui mon­trait l’en­vie de mar­quer son nom dans l’his­toire des entraî­neurs, j’ai sen­ti un truc, une étin­celle et j’ai eu envie de par­ti­ci­per à cette dyna­mique et gout­ter à nou­veau au très haut niveau comme je l’a­vait fait il y a 1015 années de cela. C’est vrai­ment per­son­nel voir même un peu égoïste mais je sou­haite retrou­vez cette adré­na­line et la sen­sa­tion de se dire voi­la on a fait quelque chose de grand. On pense même des fois faire avan­cer la cause, en fait il n’en est rien, mais en tout cas on se fait plaisir.

Si le 27 octobre je monte sur le ring et je m’aperçois que, mal­gré mes efforts et ma moti­va­tion, je ne suis plus dans le coup et que je prend plus de plai­sir, je me dirais alors que c’est la fin pour moi et je rem­bal­le­rai la marchandise…

Est-ce que cela veux dire que vous pour­riez faire d’autres com­bats par la suite ?

Oui c’est pos­sible, on avait signé, un contrat avec le ROAD FC et éga­le­ment avec le DSF mais j’a­vais du être for­fait avec le DSF juste avant le com­bat suite à une déchi­rure du mol­let sur­ve­nu lors de ma pré­pa­ra­tion. Si les résul­tats du 27 sont moti­vants alors oui j’aimerai bien conti­nuer et faire ce com­bat contre Mar­cin ROZALSKI qui est était pré­vu en Kick­boxing au DSF, puis hono­rer éga­le­ment mon contrat avec le ROAD FC pour du MMA cette fois.

le banner rozalski

Nous savons que vous avez fait quelques com­bats de MMA aus­si, com­ment vous sen­tez-vous dans cette discipline ?

J’aime bien le MMA, j’aime bien apprendre et je fais pas mal de cours de Jiu-Jit­su, grap­pling ou de lutte. On a des bons mecs au MMA Fac­to­ry, on a un super entraî­neur de Jiu-Jit­su et il y a de très bons spar­ring éga­le­ment donc je pro­fite de tout ces moyens pour apprendre et me faire plai­sir aus­si c’est motivant.

Actuel­le­ment il y a pas mal de com­bat de “vété­rans” qui sont orga­ni­sés par de grandes orga­ni­sa­tions comme l’UFC ou le Bel­la­tor, on a der­niè­re­ment pu suivre un 4eme duel entre Quin­ton JACKSON et Wan­der­lei SILVA il y a quelques semaines et on pour­ra suivre aus­si Tito Ortiz vs Chuck LIDDELL en novembre. Est ce que vous avez déjà pen­sé de votre coté à faire un nou­veau com­bat contre Peter AERTS ou Ernes­to HOOST par exemple ?

Non non, pas du tout. “Jean troué ne vaut pas un jean neuf”, j’au­rais l’im­pres­sion de reve­nir dans le pas­sé et de radoter.

Et concer­nant Patrice QUARTERON qu’en est t’il aujourd’hui ?

Je n’ai vrai­ment pas du tout envie de par­ler de lui, sur­tout quand je vois ce qu’il a fait concer­nant son affaire avec les frères BOUGHANEM où il veut por­ter plainte contre eux pour avoir uti­li­ser son nom… Le gars crache sur tout le monde et puis après il porte plainte je trouve ça pathétique.

Il y avait éga­le­ment une demande du public concer­nant une revanche face à Cyril ABIDI il y a quelques temps. Qu’en est’il ?

Pour moi com­battre Cyril ce serait comme com­battre Peter AERTS, c’est reve­nir en arrière, cela ne m’intéresse pas plus que ça. Peut-être en toute fin de car­rière mais aujourd’­hui je pré­fère lais­ser la chance à des jeunes.

Si vous sou­hai­tez assis­ter au pro­chain com­bat de Jérôme LE BANNER qui se tien­dra au Theatre du Leman à Genève, vous pou­vez prendre vos places direc­te­ment ici. Une nou­velle offre vient d’être mise en place par la Team Eric FAVRE et per­met d’a­voir 50% de réduc­tion sur vos billets avec le code “LEGENDAYS” (offre valable jus­qu’à ven­dre­di 19 octobre minuit)

Retrou­vez ici la carte des com­bats pré­vus pour le Fight Legend Gene­va ou l’on retrou­ve­ras éga­le­ment le Yohan LIDON et Yoann KONGOLO.

jerome le banner

2 Comments

2 Comments

  1. BONZON Christian

    28 octobre 2018 à 18:14 at 18:14

    Bon­jour,
    Puis-je uti­li­ser votre texte en vous men­tion­nant pour lactudegeneve.ch

    • Admin #1

      29 octobre 2018 à 10:29 at 10:29

      Bon­jour, oui une par­tie, et si vous pou­vez mettre un back­link pour que les lec­teurs puissent lire l’ITW en entière.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez le GLORY Collision 4 en direct