Connect with us

Actualités

Ciryl Gane répond à Francis Ngannou sur le “KO” en sparring

ngannou ko gane

Fran­cis Ngan­nou et Ciryl Gane ont eu l’oc­ca­sion de s’ex­pli­quer sur le KO infli­gé par le cham­pion de L’UFC au cham­pion inté­rim lors d’un spar­ring réa­li­sé en 2019.

Lors du média day qui s’est tenu mer­cre­di, Ngan­nou a affir­mé avoir mis KO Gane sur un high­kick gauche. Mais lors de la confé­rence de presse d’a­vant com­bat qui s’est tenue jeu­di, le Fran­çais a dénié cette information :

“Est ce que tu peux répé­ter s’il te plait Francis ?”

“Tu es allé au sol Ciryl… Et tu es par­ti de l’entrainement”

“Est ce que tu peux me dire exac­te­ment ce qu’il sait passé ?”

“Oh, tu ne te rap­pels pas ? un high­kick gauche”

“Et tu m’as mis KO ?”

“Tu es allé au sol ou pas ?”

“Je suis allé au sol ?”

“Ha tu ne te rap­pels pas…”

“Il devait être pro­ba­ble­ment KO puis­qu’il ne se sou­vient plus” a répon­du Ngan­nou en s’a­dres­sant au public.

https://www.instagram.com/p/CY-X7W2FcMZ/

Gane a ensuite trai­té Nga­nou de men­teur et a tenu à dire sa ver­sion des faits : 

“Ce n’est pas la véri­té”, a décla­ré Gane “Nous avons fait du spar­ring, et c’é­tait vrai­ment un super spar­ring de Fran­cis. C’é­tait un beau coup du gauche. Le pro­blème avec Fran­cis, c’est qu’il n’aime pas les com­bats tech­niques, (il aime) faire de la puis­sance. … Tu m’as don­né le coup de pied gauche, tu m’as fais mal. Tu vois ? Je suis hon­nête, tu m’as bles­sé. Tu m’as fais mal. Mais tu ne m’as pas mis KO.”

Les deux se sont affron­tés ver­ba­le­ment lors de la confé­rence de presse d’a­vant-com­bat de l’UFC 270 de jeu­di avec le pré­sident de l’UFC Dana White au milieu.

Same­di, Ngan­nou, le cham­pion des poids lourds de l’UFC, ren­contre Gane, le cham­pion par inté­rim, lors de l’é­vé­ne­ment prin­ci­pal au Hon­da Cen­ter d’A­na­heim, en Cali­for­nie, pour uni­fier leurs cein­tures. L’in­vain­cu Gane part entant que favo­ri dans les paris. Fer­nand Lopez sera dans son coin tan­dis que Ngan­nou est main­te­nant avec Xtreme Cou­ture à Las Vegas après avoir quit­té le gym­nase de Lopez il y a quelques années.

Lors­qu’il a été mis au défi de le regar­der dans les yeux et de repe­ter qu’il l’a­vait assom­mé avec le coup de pied, Ngan­nou a fina­le­ment décla­ré qu’il ne pou­vait pas le prou­ver car il n’a­vait pas la cas­sette vidéo, mais a décla­ré qu’il res­pec­tait Gane.

Leur his­toire, que ce soit en tant qu’a­mis, coéqui­piers ou sim­ple­ment deux poids lourds qui se sont entraî­nés ensemble à quelques reprises, est deve­nue un argu­ment de vente solide pour l’UFC. Et White a dit que ce serait un gros pro­blème samedi.

“Toute cette his­toire est une belle his­toire. Mais la chose la plus impor­tante est que peu importe qui a frap­pé qui, qui a fait quoi, qui n’aime pas qui, same­di soir, les deux poids lourds les plus impo­sants et les plus méchants du monde vont se battre, et toutes les ques­tions auront une réponse. C’est tout ce qui compte.”

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous