Suivez-nous
Hexagone MMA Places

Actualités

Conor McGregor sur Dustin Poirier: C’est un cadavre … Je vais lui botter le cul et le sortir sur une civière

Conor McGregor ne retient pas ces mots en ce qui concerne ce qu’il pense de son prochain combat avec Dustin Poirier.

L’Irlandais a

Conor McGregor ne retient pas ces mots en ce qui concerne ce qu’il pense de son prochain combat avec Dustin Poirier.

L’Irlandais a été relativement silencieux avant la trilogie prévue ce samedi à l’UFC 264, mais “The Notorious” a parlé à TheMacLife aujourd’hui à Las Vegas peu de temps après son arrivée dans la capitale mondiale du MMA. Et, sans trop insister là-dessus, il est venu pour faire couler le sang.

“C’est un cadavre”, a déclaré McGregor. “Un cadavre, un visage vide qui va se faire botter le cul et sortir sur une civière.”

” … Chaque coup que j’ai lancé dans ce camp est un coup fatal, alors c’est tout. Je vais tuer cet homme”, a déclaré McGregor. “Juste un massacre et une pièce de théâtre avec un petit garçon effrayé. Il se bat effrayé comme il le fait toujours, comme ils le font toujours contre moi, alors maintenant je vais jouer avec le petit garçon, jouer avec ma nourriture puis la dévorer.”

En ce qui concerne les différences majeures dans la préparation de ce combat, McGregor n’est pas complètement entré dans les explications mais a simplement partagé sa conviction qu’une défaite peut souvent être une bonne leçon.

” Nous nous sommes juste concentrés sur les arts martiaux mixtes”, a déclaré McGregor. “Pour la revanche, c’était un camp de 85% pour la boxe, pour le combat avec Manny Pacquiao, c’est ainsi que le combat a eu lieu. Cela allait être un événement caritatif, même pas sous la bannière UFC. C’était juste parce qu’il était gaucher et que j’avais un peu pitié de lui et ainsi de suite, alors je l’aidais. Et c’est tout. Ça s’est passé comme ça s’est passé et j’ai eu un revers là-dedans, mais les défaites sont une belle chose. La défaite est l’ingrédient secret du succès,  et cela me remet là où je dois être.”

Revivez son intervention en vidéo

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *