Suivez-nous

Actualités

Affaire Mourad Aliev – Le Tribunal Arbitral du Sport rejette l’appel du CNOSF

Dimanche, le CNOSF et la Fédération Française de Boxe ont déposé un recours concernant la disqualification de

Affaire Mourad Aliev - Le Tribunal Arbitral du Sport rejette l'appel du CNOSF

Dimanche, le CNOSF et la Fédération Française de Boxe ont déposé un recours concernant la disqualification de Mourad Aliev aux Jeux Olympiques de Tokyo. Ce mardi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé qu’il ne prendrait pas en considération cet appel, confirmant ainsi les choix de l’arbitre.

L’information a été officialisée aujourd’hui par le CNOSF et la FFB, Le TAS a rejeté la demande de révision de disqualification du boxeur Français Mourad Aliev.

Selon le TAS, les décisions prisent sur l’aire de compétition ne peuvent pas être changées, sauf cas très rares.

“la décision de l’arbitre de disqualifier Mourad Aliev a eu lieu sur l’aire de compétition”. “selon la jurisprudence constante du TAS, les décisions prises sur l’aire de compétition ne sont pas renversées sauf en de très rares circonstances.”

Si le TAS n’exclu pas le fait que l’arbitre du combat ait pu faire une erreur, il soutien par la présente ce choix et confirme la disqualification d’Aliev.

Le CIO n’a d’ailleurs pas vraiment apprécié le comportement de Mourad suite à sa disqualification et dénonce un comportement anti-sportif.

“Aliev a agi de manière irrespectueuse envers l’arbitre”, “fait usage de grossièretés à travers des gestes clairs”, frappé une caméra et “créé une atmosphère très tendue”.

Le président de la FF Boxe, Dominique Nato est revenu sur cette dernière annonce:

« Comme on le redoutait, le recours déposé devant le Tribunal arbitral du sport par la FF Boxe et le CNOSF demandant la révision de la décision donnant injustement battu notre boxeur Mourad Aliev a été rejetée”

“Je tiens à remercier le Comité national olympique et sportif français, son service juridique et sa Présidente, Brigitte Henriques, pour leur plus total soutien apporté à notre boxeur et à notre Fédération dans cette démarche qui n’a malheureusement pas abouti. Ainsi se terminent pour nous ces Jeux olympiques qui auront été catastrophiques pour notre équipe en terme de résultats. Il nous reste à analyser les causes exactes de cet échec et, très vite, nous tourner vers la préparation des JO de Paris en 2024 où nous allons tout mettre en œuvre pour retrouver des résultats significatifs à la hauteur des ambitions de notre Fédération !”

(Credit Photo: Luis ROBAYO / AFP)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *